ATOP 33 ANS DE L’OOAS : LES GOUVERNEMENTS ENCOURAGES A POURSUIVRE LES INTERVENTIONS VISANT A ATTENUER L’IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LES POPULATIONS VULNERABLES ATOP TRANSPORT/GOZEM : LE SERVICE DE RESERVATION DE TRICYCLES BAGAGES LANCE A LOME ATOP LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA BIDC CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP COVID-19/ENQUETE DE SUIVI TELEPHONIQUE A HAUTE FREQUENCE DES MENAGES AU TOGO: PLUS DE 90% DES ENQUETES APPLIQUENT LES MESURES BARRIERES ET LA RADIO RESTE LE PRINCIPAL CANAL D’INFORMATION SELON LE RAPPORT ANG Covid-19/ Directora da OMS não quer África no fim da fila para futura vacina ANG Ensino/Sindicatos dizem que os professores não voltarão as salas de aulas sem criação das condições indispensáveis ANG Covid-19/”Guiné-Bissau está a beira da rotura de stock de medicamentos”, diz secretário executivo da Associação de Proprietários de Farmácias ANG Covid-19/Governo permite reabertura ao público de igrejas, mesquitas e outros rituias tradicionais AGP Gabon/ Justice: Des peines maximales pour les trafiquants des produits forestiers GNA UK announces new sanctions regime against rights violations

L’Angola et l’UA analysent la lutte contre la corruption


  13 Juin      32        Politique (9597),

   

Luanda, 13 juin (ANGOP) – Le programme de l’Exécutif angolais en matière de lutte contre la corruption a été au centre d’une rencontre qui s’est tenue mercredi à Luanda entre le ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, et la commissaire aux affaires politiques de la Commission de l’Union africaine, Minata Cessouma.

La réunion, tenue au ministère des Relations Extérieures (Mirex), a également porté sur la préparation des élections locales que l’Angola organisera l’année prochaine (2020).

Dans un communiqué de presse, le Mirex affirme que les deux entités avaient également examiné des questions liées aux droits de l’homme, notamment le renforcement de l’Etat de droit et la promotion des valeurs fondamentales à la vie.

Les deux interlocuteurs sont convenus de la nécessité de créer une Agence humanitaire africaine chargée de la question des déplacements forcés provoqués par des catastrophes naturelles sur le continent.

Le dialogue entre Manuel Augusto et Minata Cessouma comprenait également l’Accord sur la création d’une zone de libre-échange continentale africaine (ZCLCA), qui sera lancé au Sommet de l’Union africaine à Niamey, au Niger, le 7 juillet.

L’Angola en est à la dernière étape du processus de ratification de cet accord.

Minata Cessouma est arrivée en Angola mercredi pour une visite de trois jours.

 

 

 

 

Dans la même catégorie