AGP Gabon : Célébration à Libreville de la journée nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite Angop L’Exécutif et le FMI signent un contrat de gestion financière APS Gestion des villes: Macky Sall invite les états africains à s’adapter aux solutions innovantes APS Agriculture intelligente: 80 millions de dollars pour les petits agriculteurs de la CEDEAO APS ODD: La pêche INN jugée nuisible aux efforts des états mebres de la CSRP APS Un accès universel aux services sociaux visé à l’horizon 2024 APS Abdoulaye Diop: Le secteur de la publicité est plombé par l’absence d’un cadre juridique adapté APS Après le Real, le PSG s’informe sur Sadio Mané (Média) GNA Women and youth trained in modern reed crafts GNA We are ready to support mining companies to protect the environment – Forestry Commission

L’Angola et l’UA analysent la lutte contre la corruption


  13 Juin      15       

   

Luanda, 13 juin (ANGOP) – Le programme de l’Exécutif angolais en matière de lutte contre la corruption a été au centre d’une rencontre qui s’est tenue mercredi à Luanda entre le ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, et la commissaire aux affaires politiques de la Commission de l’Union africaine, Minata Cessouma.

La réunion, tenue au ministère des Relations Extérieures (Mirex), a également porté sur la préparation des élections locales que l’Angola organisera l’année prochaine (2020).

Dans un communiqué de presse, le Mirex affirme que les deux entités avaient également examiné des questions liées aux droits de l’homme, notamment le renforcement de l’Etat de droit et la promotion des valeurs fondamentales à la vie.

Les deux interlocuteurs sont convenus de la nécessité de créer une Agence humanitaire africaine chargée de la question des déplacements forcés provoqués par des catastrophes naturelles sur le continent.

Le dialogue entre Manuel Augusto et Minata Cessouma comprenait également l’Accord sur la création d’une zone de libre-échange continentale africaine (ZCLCA), qui sera lancé au Sommet de l’Union africaine à Niamey, au Niger, le 7 juillet.

L’Angola en est à la dernière étape du processus de ratification de cet accord.

Minata Cessouma est arrivée en Angola mercredi pour une visite de trois jours.

 

 

 

 

Dans la même catégorie