MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

 L’Angola pourrait jouer un rôle unificateur au sein de l’OEACP


  9 Décembre      9        Politique (21561),

   

Luanda – La République d’Angola doit œuvrer à la consolidation de l’unité de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) autour des idéaux de paix et de développement, comme l’a déclaré à Luanda le secrétaire général de l’organisation, Georges Rebelo Chikoti.

Georges Chikoti a fait cette déclaration à la presse, en marge de la réunion préparatoire du Conseil des ministres du Xe Sommet des chefs d’État de l’OEACP, qui se tiendra du 9 au 10 de ce mois, dans la capitale angolaise.

Cette rencontre permettra à l’Angola d’assumer la présidence tournante de l’organisation, au cours d’un mandat de trois ans.

Il a déclaré qu’il croyait que les dirigeants angolais engageraient les États les plus développés dans les questions environnementales, afin que les sommets sur le climat ne soient pas seulement des promesses, mais qu’ils prennent des positions solides sur le fond environnemental.

Il espère que la « Déclaration de Luanda », qui sera adoptée par les chefs d’État, aura des positions contre le changement climatique, engageant la Communauté internationale à soutenir les pays, comme ceux des Caraïbes et du Pacifique, qui font face à la sécheresse, aux inondations et aux typhons.

Les questions sur la paix et la sécurité devraient également dominer le mandat angolais, compte tenu de la performance de l’homme d’État angolais, João Lourenço, dans les efforts de paix, en particulier en République démocratique du Congo (RDC).

Il a affirmé qu’il existe une solidarité contre la discrimination de certains pays, comme Cuba, en raison de la fin de l’embargo imposé par les États-Unis, en même temps qu’il vise à automatiser la coopération Sud/Sud, pour le développement des pays membres.

Georges Chikoti a souligné que le fonds fiduciaire, créé lors du sommet du Kenya en 2019, a une composition acceptable et financera les activités futures de l’organisation et du secrétaire, ajoutant que la campagne de collecte de fonds se poursuit.

Le responsable a également informé que l’adhésion des Maldives à l’OEACP sera confirmée lors de cet événement.

D’autre part, l’ambassadeur d’Angola auprès du Royaume de Belgique et de l’Union européenne, Mário Azevedo Constantino, a déclaré que la « Déclaration de Luanda » devrait guider la présidence angolaise vers la réalisation des objectifs communs du pays et de l’organisation.

Il a jugé important d’identifier, avec l’Union européenne, de nouveaux partenaires pour apporter une valeur ajoutée à l’OEACP, tout en confirmant la nécessité de garantir l’assistance nécessaire aux pays les plus touchés par le changement climatique.

Dans la même catégorie