AGP Gabon/Environnement: Le projet «Energie solaire pour les maternités de brousse en Afrique» présenté à Liliane Massala AGP Gabon/Moanda: Faute de la rupture du papier, l’établissement de la CNI suspendu AGP Gabon/Justice: Le procès Maganga Moussavou-Stive Makanga reporté au 21 janvier prochain AGP Gabon/Makokou: Le directeur régional adjoint de la CNSS échange avec les employeurs de l’Ogooué-Ivindo LINA LIPA Boss Urges Participatory Engagement To Accelerate Development LINA LNP Names Foreign Minister Kemayah “Honorary Chief Of Police” LINA Min. Brunson Raps On Gov’t Payroll Validation Process LINA Rep. Fallah Submits Bill To Legislate Special Education Fund LINA Min. Sonii Apologies To Pres. Weah For ‘Embarrassment During’ Tour Of Public Schools LINA WFP Says Food Distribution Kicks-Off In Southeast, Central Liberia

L’APS ANNONCE LA FIN DE L’ACCÈS GRATUIT À SES DÉPÊCHES


  6 Décembre      14        Médias (1562),

   

Saly, 6 déc (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) compte mettre fin au libre accès à ses dépêches qui seront désormais monnayées, une des pistes retenues par l’agence publique dans le cadre de la recherche de ressources additionnelles pour son fonctionnement optimal.

« Nous allons mettre fin à la gratuité », a annoncé son directeur général Thierno Birahim Fall, s’adressant samedi à des journalistes en marge d’un atelier d’orientation de la Société nationale APS (SN-APS), à Saly-Portudal, station balnéaire de Mbour.

Selon un modèle déjà en œuvre ailleurs, seuls les « chapeaux » des dépêches seront visibles, le reste des articles ne pouvant être consulté que contre paiement.

Le DG de l’APS n’a toutefois pas donné plus de détails sur la date de l’entrée en vigueur de ce système de cryptage.

Selon Thierno Birahim Fall, le cryptage permettra à l’APS de disposer de moyens additionnels, en faisant contribuer les utilisateurs.

« L’information a un coût, c’est d’une denrée qu’il faudra payer pour permettre à la structure de mener à bien sa mission », a-t-il indiqué.

Sous sa nouvelle forme juridique, la SN-APS compte par ailleurs engager « un maillage intégral » du territoire national, en se déployant dans les 45 départements du Sénégal.

La SN-APS doit aussi rénover ses parcs technologique et automobile, se doter d’un siège au niveau central et d’infrastructures dans un premier temps dans des régions jugées prioritaires, a-t-il dit.

Pour le député Samba Demba Ndiaye, le président l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, va accompagner l’APS dans cette mutation institutionnelle.

Il estime que dès lors que l’Etat a demandé à cet organe d’aller rechercher des moyens, toutes les stratégies qu’elle pourra mettre en œuvre, seront les bienvenues.

Dans la même catégorie