AIP Dirkou, une ville étape sur la route de migration paie les frais des mesures anti-migratoire INFORPRESS São Vicente: 35ª edição do Festival da Baía das Gatas marcado para dias 09, 10 e 11 de Agosto ANG Presidente da República felicita PAIGC pela vitória eleitoral ANG Quatro partidos políticos assinam Acordo de Incidência Parlamentar e Estabilidade Governativa ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia AGP Le football à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques AIP Les agents des douanes de Noé exhortés à travailler au maintien de la certification ISOO 9001

L’artiste musicien Pascal Tabu Ley mérite d’être honoré par tous les Congolais, selon Gentiny Ngobila


  28 Novembre      24        Arts & Cultures (2403), Musique (447),

   

Kinshasa, 28 novembre 2018(ACP).- L’initiateur du projet «  Festi Ley », Gentiny Ngobila, a déclaré mercredi, que l’artiste musicien Pascal Tabu Ley mérite d’être honoré par tous les Congolais pour son savoir-faire, au cours d’une conférence de presse tenue à Kempesky hôtel, à Kinshasa, dans le cadre du 5eme anniversaire de la disparition de cette icône de la musique en RDC.

Gentiny Ngobila a indiqué qu’il a initié le projet Festi Ley pour notamment pérenniser la grandeur et les œuvres de Rochereau, qui a vendu l’image positive de la musique de la RDC.
Pour sa part, la fille de Tabu Ley, Yvette Ley a présenté le logo du Festi Ley qui explique la grandeur de cet artiste placé au cœur de l’Afrique, avant de dresser les grandes lignes dudit festival prévu du 30 novembre au 1er décembre 2018.

Le programme prévoit une visite au mausolée Tabu Ley au cimetière « entre terre et ciel », le 30 novembre 2018 et l’organisation d’une messe d’action de grâces ainsi qu’une soirée de gala au Grand hôtel de Kinshasa (GHK) le 1er décembre en cours.

Elle a reconnu les mérites de son père dont les œuvres ont dépassé les frontières congolaises.
Elle a profité de cette occasion pour annoncer l’organisation d’un autre festival au mois de février 2019, afin de rendre hommage à cet illustre disparu. Il sera question de remettre les prix Tabu D’or et Tabu D’honneur.

Jean Pierre Numi Nzonga et Jacques Mondanga, deux orateurs ont loué les valeurs morales et positives de Tabu Ley, considéré comme l’innovateur de la musique congolaise par sa façon de chanter, de danser et de composer les chants.

Pascal Tabu Ley, dit Seigneur Ley Rochereau est décédé le 30 novembre à Bruxelles en Belgique à l’âge de 73 ans. Auteur de plus de 2000 chansons, il a vendu plusieurs milliers de disques. Pascal Tabu Ley reste un célèbre chanteur congolais dont les générations actuelles se reconnaissent le talent.

La conférence de presse a été organisée par la famille biologique de Tabu Ley et les membres de Festi Ley. ACP/Kayu/Wet/KJI

Dans la même catégorie