AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Décès du premier ministre : la présidence de la République visite les sites retenus pour les funérailles AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre la corruption : La société civile et des médias plaident pour la vulgarisation des actions et missions de la HABG AIP Côté d’ivoire-AIP/Covid-19 : le département de Niakara enregistre deux cas de contamination, les autorités accentuent la lutte AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le mouvement d’action des jeunes de l’AIBEF Daloa renouvelle sa confiance à Kouassi Adjoua Cécile GNA MP for Gomoa Central cut sod for construction of Dahom road GNA Oil Palm Development Association inaugurates Council of Patrons GNA ECG Power Queens supports Koforidua Prisons to fight covid-19 GNA Kasoa NDC calls on the police to apply selective justice GNA Students turnout will reward government – Hohoe NPP Chairman GNA Krachi East MP pays salaries of 223 private school teachers

L’artiste musicien Pascal Tabu Ley mérite d’être honoré par tous les Congolais, selon Gentiny Ngobila


  28 Novembre      48        Arts & Cultures (1082), Musique (201),

   

Kinshasa, 28 novembre 2018(ACP).- L’initiateur du projet «  Festi Ley », Gentiny Ngobila, a déclaré mercredi, que l’artiste musicien Pascal Tabu Ley mérite d’être honoré par tous les Congolais pour son savoir-faire, au cours d’une conférence de presse tenue à Kempesky hôtel, à Kinshasa, dans le cadre du 5eme anniversaire de la disparition de cette icône de la musique en RDC.

Gentiny Ngobila a indiqué qu’il a initié le projet Festi Ley pour notamment pérenniser la grandeur et les œuvres de Rochereau, qui a vendu l’image positive de la musique de la RDC.
Pour sa part, la fille de Tabu Ley, Yvette Ley a présenté le logo du Festi Ley qui explique la grandeur de cet artiste placé au cœur de l’Afrique, avant de dresser les grandes lignes dudit festival prévu du 30 novembre au 1er décembre 2018.

Le programme prévoit une visite au mausolée Tabu Ley au cimetière « entre terre et ciel », le 30 novembre 2018 et l’organisation d’une messe d’action de grâces ainsi qu’une soirée de gala au Grand hôtel de Kinshasa (GHK) le 1er décembre en cours.

Elle a reconnu les mérites de son père dont les œuvres ont dépassé les frontières congolaises.
Elle a profité de cette occasion pour annoncer l’organisation d’un autre festival au mois de février 2019, afin de rendre hommage à cet illustre disparu. Il sera question de remettre les prix Tabu D’or et Tabu D’honneur.

Jean Pierre Numi Nzonga et Jacques Mondanga, deux orateurs ont loué les valeurs morales et positives de Tabu Ley, considéré comme l’innovateur de la musique congolaise par sa façon de chanter, de danser et de composer les chants.

Pascal Tabu Ley, dit Seigneur Ley Rochereau est décédé le 30 novembre à Bruxelles en Belgique à l’âge de 73 ans. Auteur de plus de 2000 chansons, il a vendu plusieurs milliers de disques. Pascal Tabu Ley reste un célèbre chanteur congolais dont les générations actuelles se reconnaissent le talent.

La conférence de presse a été organisée par la famille biologique de Tabu Ley et les membres de Festi Ley. ACP/Kayu/Wet/KJI

Dans la même catégorie