MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique APS COVID-19 : UNE PRÉVALENCE DE 34 % CHEZ LE PERSONNEL DE SANTÉ (MÉDECIN) AIP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Le Kenya reçoit son premier lot de vaccin dans le cadre de l’initiative COVAX AIP Le centre d’information et d’orientation visite les élèves du lycée moderne de Bouna AIP Législatives 2021: Jérémie N’gouan candidat pour continuer à servir les populations d’Aboisso AIP Législatives 2021: La plateforme de l’opposition à Niakara soutient la candidature de Guibessongui N’datien AIP Législatives 2021 : La liste « S’unir pour la réconciliation dans le Tonkpi, » ratisse à Man AIP Le candidat RHDP de Dabakala réitère sa volonté de continuer à redonner sa dignité aux populations

L’Association des agents techniques des Mines se mue en syndicat


  17 Janvier      19        Société (29407),

   

Yamoussoukro , 17 jan 2021 (AIP) – L’Association des agents techniques du ministère des Mines (2ATM) qui tenait le samedi 16 janvier 2021 à Yamoussoukro, une assemblée générale extraordinaire, a pris la résolution d’opérer la mutation en syndicat afin de mieux répondre aux aspirations de ses membres.

Dans les prochaines semaines, les démarches seront entreprises afin de franchir ce pas dont la 2ATM attend beaucoup dans sa marche vers le bonheur de ses adhérents qui l’ont porté sur les fonts baptismaux en 2017.

Selon les agents techniques des Mines, la forme juridique actuelle de l’organisation ayant montré ses limites notamment au niveau des rapports avec la hiérarchie, il était devenu nécessaire de se doter d’un instrument juridiquement approprié dans le cadre de la lutte.

A cet effet, le président de 2ATM, Tian-bi Santos, a invité ses camarades à « maintenir la vigilance, la détermination, l’abnégation, la fraternité et l’esprit d’équipe en vue de résoudre les questions préoccupantes ».

Les agents techniques des Mines entendent constituer un maillon essentiel dans la concrétisation de la politique de dynamisation du secteur minier pour en faire un pilier de l’économie de la Côte d’Ivoire.

Le secteur minier ivoirien est en pleine expansion, au regard des rapports d’activité des différentes sociétés d’exploitation minière qui opèrent dans le pays.

Selon le sous-directeur du cadastre minier, Silué Megnonron, « si la tendance haussière des cours mondiaux de l’or se poursuit, la Côte d’Ivoire pourrait à court terme bénéficier d’au moins cinq nouveaux permis d’exploitation. Ce qui pourrait accroître les recettes de l’Etat ».

(AIP)

Dans la même catégorie