LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

L’association des écrivains du Togo a célèbre la journée mondiale du livre


  28 Avril      72        Arts & Cultures (2539), Culture (2105), Livres (302),

   

Lomé, le 28 avr. (ATOP) – L’Association des Ecrivains du Togo (AET) en collaboration avec le département des lettres modernes de l’Université de Lomé, a organisé le 26 avril à Lomé, une conférence-débat, pour marquer la journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Placée cette année sous le thème : « Le livre et le droit d’auteur », cette journée se célèbre chaque 23 avril. La conférence a connu la participation des écrivains et chercheurs togolais, des étudiants et d’autres personnalités. Le but est de favoriser l’accès des populations aux livres et de contribuer à l’intelligence livresque de la société. Elle a été animée par l’expert en propriété intellectuelle près les cours et tribunaux, Idrissou Traoré Aziz.

L’orateur a instruit l’assistance sur la protection des œuvres littéraires, les différents types d’œuvres littéraires notamment les œuvres simples et complexes. Il a aussi souligné les conditions à remplir pour que les œuvres soient protégeables, entres autres, le style, la forme, l’originalité, la personnalité et l’enregistrement. M Idrissou a également fait savoir que les droits patrimoniaux et moraux sont ceux qu’un auteur  possède  puis indiqué qu’ ils lui permettent de vivre de son œuvre et d’éviter la divulgation, de conserver le droit de paternité et le respect de son œuvre. Le conférencier  a ajouté que la  durée de protection de l’œuvre est de 50 ans après la mort de l’auteur.

La présidente de l’AET, Mme Anaté Kouméalo a exhorté l’assistance à la lecture, à acheter les livres surtout ceux des Togolais afin de leur permettre de vivre de leur travail et de valoriser la culture de la lecture en Afrique.

KEA/KYA

Dans la même catégorie