APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

L’Association des Femmes Juristes du Niger se bat pour la participation politique des femmes de Maradi aux élections de 2016


Niamey, 30 oct 2015 (ANP) – Le Gouverneur de la Région de Maradi, M. Abdou Mamane a procédé jeudi au lancement du projet « Promotion de la Participation Politique des femmes de Maradi au processus des élections générales de 2015-2016 au Niger.

Organisé par l’Association des Femmes Juristes du Niger( AFJN) avec l’appui financier de la coopération espagnole, ce projet entend contribuer de manière beaucoup plus approfondie et efficace à renforcer la participation politique des femmes de Maradi, à rehausser en 2016, la représentation des femmes dans les instances municipales, parlementaires et régionales respectivement de 5% à tous ces niveaux.

Dans son discours de lancement, M Abdou Mamane, tout en félicitant l’AFJN pour cette heureuse initiative, est d’avis que cette rencontre constitue un maillon de plus aux multiples apports des Femmes Juristes à la promotion des droits des femmes nigériennes en général et celui de la femme de la Région de Maradi en particulier.

Aussi, a-t-il ajouté, elle constitue l’éclatante manifestation du soutien sans cesse renouvelé de cette Association à la préservation du droit de la femme dans notre pays.

« Qu’elle en soit ici remerciée avec l’assurance de mon appui personnel et celui de la région de Maradi pour toutes ses actions en faveur de l’égalité, de la paix et de fraternité » a- t-il déclaré.

A la Coopération espagnole, M le gouverneur a réitéré tous ses remerciements pour son appui technique et financier à la Région de Maradi et à l’AFJN qui a permis la mise en place du présent projet dont les objectifs cadrent parfaitement avec la politique du Gouvernement de la 7ème République en matière de défense et de promotion des droits de la femme.

Au plan politique , fait-il observer, bien que les femmes soient fortement sollicitées par les partis politiques comme électrices, il n’en demeure pas moins qu’elles aient des difficultés à se faire désigner dans une proportion significative comme candidates et à se faire retenir comme élues dans les scrutins à liste en cours dans le pays, malgré la loi sur le quota.

Maria Isabel Gil, Responsable ‘’genre’’ à la Coopération espagnole a indiqué que la question de la présence des femmes dans la vie publique de manière générale et dans l’espace politique en particulier, est un défi global auquel le monde continue de faire face.

L’Agence espagnole de coopération internationale pour le Développement(AECI) rappelle Maria Isabel, intervient depuis sa création dans la promotion et la défense des droits de la femme afin de favoriser son autonomisation.

La Présidente de l’AFJN, Mme Diallo Balkissa reconnait pour sa part, que les attentes sont nombreuses et multiformes en termes de satisfaction des droits fondamentaux des femmes. Pour ce faire, elle sollicite l’accompagnement de la coopération espagnole pour poursuivre l’œuvre entamée dans certains pays et consolider les précieux acquis des actions antérieures.

L’exécution de ce projet prévoit un paquet d’activités notamment des ateliers de renforcement des capacités des femmes élues et leaders et des séances de sensibilisation.

AT/AMC/DMM.

Dans la même catégorie