AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

L’atteinte des odd requiert une « approche intégrée » (fao)


  12 Juillet      36        Développement durable (3820),

   

Dakar, 12 juil 2017 – (APS) – L’atteinte des Objectifs du millénaire de développement durable (ODD) requiert une « approche intégrée » et une action collective à tous les niveaux a indiqué, mardi à Somone (Mbour), l’assistant du représentant de la FAO au Sénégal, Cheikh Guèye.

Cela permettra de « ne laisser personne de côté » et de lutter contre les inégalités et la discrimination, a dit Cheikh Guèye lors du démarrage d’un atelier d’intégration des dimensions transversales dans le guide national de planification du développement territorial.

Les ODD mis sur pied, en 2015, au Sommet des Nations unies sur le développement et entré en vigueur le 1er janvier 2016, à l’expiration des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), sont appelés à durer jusqu’en 2030 pour un monde « juste », « équitable » et « inclusif ».

« Il s’agit, dès lors, pour les gouvernements, les organisations et les institutions de commencer à intégrer ce nouveau programme dans leurs plans, leurs stratégies et leurs projets de développement », a expliqué M. Guèye.

Lequel ajoute que le Sénégal s’est engagé « depuis l’aube des indépendances, dans la voie du développement durable planifié avec l’élaboration de plans de développement aux niveaux national, régional et local ».

Mettant en exergue la « dynamique vigoureuse de planification » impulsée par les autorités sénégalaises, M. Guèye a salué l’adoption récente par le Sénégal d’un guide harmonisé de planification locale.

« Nous sommes en train d’agir pour intégrer nos efforts et nos connaissances, afin de permettre à l’agriculture et à l’élevage dépendants d’une pluviométrie irrégulière, aux personnes vulnérables telles que les femmes, les jeunes et les vieilles personnes de s’adapter aux aléas du changement climatique (…) », a soutenu M. Guèye.

Il a signalé que la FAO et d’autres partenaires techniques et financiers sont en train d’agir pour impliquer les communautés locales dans le processus d’intégration de la dimension changement climatique dans les plans locaux de développement.

ADE/PON

Dans la même catégorie