Inforpress Cidade da Praia acolhe esta terça-feira e por três dias II Fórum Africano de Saúde AIP Côte d’Ivoire/Le président de la MURENO affiche sa volonté d’éliminer la pauvreté et la faim à Noé AIP « Les Sofas du RHDP » de l’Indénié-Djuablin se préparent en vue des batailles électorales de 2020 Inforpress Futebol/CAN’2019: Rui Águas desiludido com empate caseiro e não qualificação da selecção nacional Inforpress CPLP cria Fundo de Solidariedade para apoiar Moçambique MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique Bulletin AGP CAN 2019: la Guinée et la Centrafrique se quittent dos à dos à Bangui (0-0) AGP Boké : Le Consortium SMB-Winning paie plus de 2 milliards GNF pour indemniser les premiers impactés par la réalisation du chemin de fer Boké-Télemélé AGP Mamou: Vers la construction de 225 salles de classe pour les régions de Faranah et de Mamou. MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Bulletin

L’autonomisation politique et économique des femmes en Afrique, une nécessité impérieuse pour le développement du continent (panélistes)


  19 Mars      42        LeaderShip Feminin (411), Société (47771),

   

Rabat, 19 mars 2016 (MAP) – L’autonomisation politique et économique des femmes constitue une nécessité impérieuse pour la réalisation du développement économique et social de l’Afrique, ont affirmé, samedi à Dakhla, les participants à un débat organisé dans le cadre du 27-ème Forum Crans Montana (FCM).

Dans leurs interventions lors d’un panel consacré à la Femme africaine , des ministres, parlementaires et autres personnalités africaines ont jugé nécessaire d’adopter des législations avancées à même d’autonomiser la femme politiquement et économiquement.

Ils ont estimé que la femme joue un rôle sans cesse important dans le processus de décision politique en Afrique, en accédant de plus en plus à des responsabilités nationales au sein des pays du continent, après avoir participé à la prise de décision au niveau des communautés locales.

Selon eux, la femme africaine est également un acteur clé du développement économique du continent.

Nombre d’intervenantes ont émis l’espoir de voir les femmes dans certains foyers de tension surmonter les épreuves de la guerre, de l’instabilité politique et de la détérioration de leurs conditions sociales.

A cette occasion, Mme Hanane Fadi, chercheuse membre de l’Association marocaine pour la recherche et le développement, a salué la tenue à Dakhla du FCM qui a favorisé un climat de dialogue et d’échange d’expériences et d’expertise entre les femmes africaines.

La chercheuse marocaine n’a pas manqué de mettre en avant les acquis réalisés par la femme au Maroc sur les plans politique, culturel et économique.

Dans la même catégorie