STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

L’avenir des femmes sera meilleur en s’entraidant et en se faisant confiance les unes aux autres (SG Forum EWA)


  3 Mai      80        LeaderShip Feminin (457), Société (50767),

   

Rabat, 03/05/2017 (MAP) – L’avenir des femmes sera meilleur en s’entraidant et en se faisant confiance les unes aux autres, en faveur d’une société qui jouit de la sécurité et la stabilité, a relevé, mercredi à Marrakech, la secrétaire générale du 3-ème Forum « East West and Africa Women Initiatives » (EWA), Aghadeer Jweihan.

S’exprimant à l’ouverture de ce Forum organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI sous le thème « le rôle de la femme dans l’innovation et la création dans l’industrie et l’économie et son impact sur la dynamique de l’unité africaine », Mme Jweihan a appelé l’ensemble des femmes à unir leurs forces en faveur d’un lendemain meilleur, qui apporte un grand changement et garantit, par conséquent, les conditions nécessaires pour le développement, la prospérité et la sécurité pour l’ensemble des sociétés.

La responsable jordanienne a aussi précisé que cette troisième édition vient célébrer le retour du Royaume dans l’enceinte de l’Union Africaine (UA), un retour qui porte un message d’espoir et d’enthousiasme pour une Afrique unie et développée.

Mme Jweihan a, par la même occasion, mis l’accent sur les capacités et les potentialités aussi importantes que diversifiées des femmes dans le domaine de la créativité et l’innovation, ajoutant que ce carrefour international constitue un terrain fertile pour l’échange des expertises et des meilleures pratiques dans les différents secteurs d’activité entre des femmes venues des quatre coins du monde.

La secrétaire générale du Forum a, par ailleurs, annoncé que la présidente du Comité exécutif du Forum, Fatiha Otmane a été désignée représentante du Forum au niveau de l’Afrique du Nord, précisant que la quatrième édition de ce meeting international se déroulera en Suède.

Placée sous la présidence effective de SAR la princesse Lalla Meryem et de SAR la princesse Taghrid Mohamed Bin Talal, présidente du Forum, la 3è édition d' »EWA-East West and Africa Women Initiatives », qui se tient du 03 au 07 courant réunit des femmes décideurs et chefs d’entreprises de l’Est et de l’Ouest du continent africain et met un accent particulier sur le rôle central de la femme dans la dynamique de développement en Afrique.

Cette manifestation d’envergure internationale se tient pour la première fois au Maroc dans une conjoncture hautement symbolique, marquée par le retour du Royaume au sein de sa famille naturelle, l’UA.

Le Forum de Marrakech sera couronné par l’adoption de plusieurs recommandations portant notamment sur le rôle de la femme africaine dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de développement basés sur l’innovation et la création.

Outre les rencontres B to B, les travaux du Forum portent sur cinq thématiques à savoir « le rôle de la femme dans l’innovation et la création (témoignages de femmes ) », « le rôle de la femme dans le réseautage et la communication au niveau national et international », « horizons de la coopération économique pour la femme africaine depuis le retour du Maroc à l’UA », « le rôle de la femme contre la violence » et « le rôle de l’Agence marocaine de coopération internationale et son impact sur l’émancipation des jeunes dans l’économie ».

Dans la même catégorie