APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

L’avenir d’une nouvelle Afrique prend racine à Marrakech


  16 Novembre      21        Leadership Africain (791),

   

Par Adil Zaari Jabiri

Rabat, 16/11/2016 (MAP) – Une Afrique forte et prospère, libérée de son passé colonial et de ses complexes et handicaps, prenant son destin en main. Telle est l’ambition que nourrit SM le Roi Mohammed VI pour ce continent, exprimée dans le discours que le Souverain a prononcé, mercredi à Marrakech, devant les chefs d’État prenant part au « Sommet Africain de l’Action », organisé en marge de la COP 22.

Cette conférence de tous les espoirs organisée à l’initiative de SM le Roi, dans le prolongement de Ses actions en faveur du continent, a tracé les contours d’une Afrique nouvelle qui ne veut plus être la réserve naturelle de l’occident, voire du monde, mais qui ambitionne d’être un acteur qui a son mot à dire dans les politiques de développement, jadis décidées pour elle dans les sphères fermées des pays du nord.

Le sommet africain de l’Action émerge dès lors comme une nouvelle consécration du leadership de SM le Roi Mohammed VI, en tant que porte-voix d’un sursaut planétaire en faveur du développement du continent.

Dans ce discours empreint de franchise et de sincérité, SM le Roi, connaissant bien les réalités de l’Afrique, les attentes de ses peuples et les enjeux de son développement pour l’avoir sillonné dans toute sa diversité du nord au sud, d’Est en ouest, a tenu à rappeler que le temps de la colonisation est révolu, qu’une décision imposée ne peut être productive et que désormais l’avenir du continent doit être façonné en Afrique.

En effet, l’Afrique, où se jouera l’avenir de la planète, ne peut plus vivre à la merci des autres, ne veut plus être la nourricière de l’occident ou son cache misère. Elle veut tirer pleinement profit de ses richesses, de ses ressources et de ses hommes. Une Afrique, comme l’a souligné le Souverain, «qui porte son regard sur l’avenir et façonne son destin».

SM le Roi a invité, dans ce contexte, l’ensemble des chefs d’État présents à ce sommet à « dessiner » une Afrique résiliente aux changements climatiques, qui s’engage résolument sur la voie du développement durable, qui utilisera ses ressources de manière optimale et qui agira en vue d’un développement inclusif, parfaitement en adéquation avec ce qui forge son identité : la culture de partage, d’équité et de solidarité.

Fort de la profondeur stratégique de sa projection dans le continent et du respect et de la confiance dont il jouit auprès des pays africains, le Maroc tend ainsi la main à l’Afrique qu’il veut solidaire et parlant d’une même voix. Il met son savoir faire, son expérience, ses atouts et son aura international au service de l’Afrique.

C’est dans cette perspective que s’inscrit la réintégration par le Maroc de l’Union africaine, que le Royaume souhaite forte, unie et dont l’action soit inscrite dans la légalité internationale.

SM le Roi a, à cet égard, réitéré la détermination du Maroc « à renforcer sa contribution, à la défense des intérêts vitaux du Continent, aux côtés de ses pays frères et, bientôt, au sein de l’Union Africaine».
Les multiples initiatives de SM le Roi envers l’Afrique, la doctrine africaine du Souverain déclinée dans plusieurs discours royaux, notamment de la tribune des Nations unies, en passant par Abidjan en 2014, Dakar le 6 novembre dernier et aujourd’hui à Marrakech au même moment où les dirigeants du monde entier sont venus au chevet de la planète, constituent l’hymne à une Afrique en éveil, complètement affranchie de ses pesanteurs postcoloniales et de la vision réductrice de ses richesses et de ses hommes.

La participation dynamique des délégations africaines à la COP 22 a donné lieu à d’excellentes initiatives qu’il importe d’encourager, de soutenir et de financer. Le déplacement à Marrakech de nombreux dirigeants africains constituent un signe encourageant de leur adhésion au projet d’édification d’une nouvelle Afrique. Depuis Marrakech, SM le Roi a une nouvelle fois tendu une main généreuse et solidaire au continent et tracé une nouvelle feuille de route pour le renouveau de l’Afrique. Place maintenant à l’Action.

Dans la même catégorie