ABP Institutions / Les prouesses de la huitième législature saluées ABP Institutions / 38 lois adoptées en 2020 par le parlement béninois ABP Education / Le gouvernement clarifie les dispositions en cours pour régulariser la situation des moniteurs dans les universités du Bénin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le document attribué au ministre de la santé sur la toile est une fake news (Gouvernement) ABP Justice / Lancement de l’atelier de validation du tableau de bord des indicateurs de justice pour mineurs au titre de l’année 2019 ABP Coopération / La rouverture de la frontière bénino-nigériane actée par l’animation du marché frontalier de Tchikandou ABP Gouvernance / Pré-validation du document de la politique communale de l’emploi local de Grand-Popo ACP Les relations bilatérales entre la RDC et la Grande Bretagne sont au beau fixe ACP Excellentia : 57 lauréats bénéficiaires de Bourse de la deuxième édition ACP Arrivée à Kinshasa d’un Envoyé spécial du gouvernement belge

Le 14eme Sommet extraordinaire de l’UA sur l’initiative faire taire les armes ouvre ses travaux avec la participation du Maroc


  6 Décembre      27        Politique (14285),

   

Addis-Abeba, 06/12/2020 (MAP) – Le 14eme Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur l’initiative faire taire les armes en Afrique, a ouvert dimanche par visioconférence ses travaux avec la participation du Maroc.

Placé sous le thème de l’année «Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique», le Sommet extraordinaire de l’organisation panafricaine va réfléchir sur les moyens à même de mettre fin aux conflits armés sur le continent.

En plus des conflits armés et la menace du terrorisme, de l’extrémisme violent et de la radicalisation, le Continent africain n’est pas à l’abri du séparatisme aggravé par les flux d’armes et financiers illicites, le crime organisé et la cybercriminalité.

Le Sommet extraordinaire de l’organisation panafricaine devrait faire le point sur cette situation qui pèse sur la paix, la sécurité, la stabilité et le développement du Continent.

L’ordre du jour de cette session qui devra adopter la déclaration de Johannesburg, comporte notamment une intervention sur l’Initiative Faire taire les armes et la présentation du rapport du président de la Commission de l’Union africaine sur les activités et les efforts visant à faire taire les armes en Afrique.

Dans la même catégorie