AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

Le 61ème anniversaire des Martyrs de l’indépendance commémoré pour encourager la jeunesse à la citoyenneté émancipée


  5 Janvier      19        Société (30990),

   

Kinshasa, 05 Janvier 2021(ACP).-Le chef spirituel adjoint de l’Eglise Kimbanguiste/B26 de la commune de Ngiri-Ngiri, Alphonse Kisolokele a encouragé, mardi lors de la célébration du 61ème anniversaire des Martyrs de l’indépendance à la Place du 4 janvier de la commune de Kalamu, les jeunes et à l’élite congolaise de s’efforcer à parler et à agir en toute impartialité et indépendance d’esprit dans le but de rendre ce pays, une République réellement démocratique.
M. Kisolekele a interpelé ces deux catégories des personnes afin les amener à mûrir davantage sur les plans spirituel, rationnel et psychologique pour dénoncer et réagir, en citoyens émancipés contre toutes les formes d’oppression, d’injustice, d’exploitation et des violations des droits humains comme des libertés fondamentales pour cheminer vers l’émergence.
Il a toutefois fait remarquer que des compatriotes sont tombés, il y a 61 ans, pour revendiquer l’indépendance politique du pays. Selon lui, les évènements survenus le 4 janvier 1959 sont à interpréter plus sur le plan spirituel que ludique et charnel.
Il a affirmé qu’il était plutôt question de l’aboutissement de la longue lutte de libération de l’homme congolais du joug colonial belge annoncé et prophétisé par le prophète Simon Kimbangu, car, 18 mois après les émeutes du 4 janvier, il y a eu indépendance de la République du Congo.
Pour rappel, les évènements déclencheurs sont entre autre les échauffourées entre les fanatiques de l’AS V.Club des noirs et Mikado, une équipe des blancs à cause de la défaite de l’équipe congolaise et la révolte des kinois suite au refus de la tenue du meeting de Gaston Diomi axé sur la restitution de la conférence d’Accra ».
M. Kisolekele a par ailleurs rappelé que sa vie durant le prophète Simon Kimbangu qui s’est battu pour mettre un trait aux arrestations arbitraires des noirs, aux déportations, à l’exploitation barbare des ressources naturelles, aux violations de leurs droits et libertés fondamentales des citoyens orchestrés, 80 ans durant, par des colons.
Aujourd’hui, en cette date mémorable, a –t-il enchaîné, il est bon d’encourager la jeunesse et l’élite à parler et à agir en véritable citoyen indépendant. Histoire de contrer les velléités politiciennes de poursuivre avec la violation des droits et des libertés fondamentales du citoyen pour permettre au pays de réaliser les Objectifs de développement durable(ODD) à l’horizon 2030.

Dans la même catégorie