GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

Le ballon d’Or africain 2018 sera remis le 8 janvier 2019, à Dakar


  21 Juillet      77        Sport (7443),

   

Dakar, 20 juil (APS) – La Confédération africaine de football (CAF) a décidé de tenir dans la capitale sénégalaise la cérémonie de remise du Ballon d’Or africain 2018, le 8 janvier prochain, a annoncé vendredi à l’APS le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor.

« Le chef de l’Etat (Macky Sall), qui a reçu en audience le président de la Confédération africaine de football, Ahmad, ce jeudi, a donné son accord pour que notre capitale abrite cette importante manifestation du football continental », a dit M. Senghor.

« Ils en avaient déjà parlé à Moscou, lors de la Coupe du monde. Et cette audience est venue tout confirmer », a ajouté Augustin Senghor.

Il dit être sollicité pour diriger une « sous-commission » chargée de l’organisation de la cérémonie de remise du Ballon d’Or africain à Dakar.

« C’est un grand honneur pour notre pays et pour le football sénégalais d’organiser cet événement. D’ailleurs, il a été décidé que la manifestation va tourner dans d’autres villes africaines après sa tenue à Dakar », a poursuivi le président de la FSF.

Augustin Senghor, qui se trouve actuellement à Rabat, assure que le chef de l’Etat, Macky Sall, a décidé de « tout mettre en œuvre pour la réussite de l’événement ».

Avec ses homologues d’Egypte, du Maroc, du Nigeria et de la Tunisie, il prend part, ce weekend, dans la capitale marocaine, à une réunion d’évaluation de la participation des cinq équipes africaines à la Coupe du monde 2018.

Les sélectionneurs nationaux de ces cinq pays et le président de la CAF vont participer à cette rencontre.

Aucun des cinq représentants de l’Afrique n’a franchi le premier tour du Mondial 2018, ce qui n’était plus arrivé depuis l’édition de 1982 jouée en Espagne.

SD/ESF

Dans la même catégorie