AIP Des acteurs de la pêche réfléchissent sur les enjeux socio-économiques des petits pélagiques AIP Le PM Patrick Achi appelle à une administration publique au service du citoyen AGP Réhabilitation de la voirie urbaine de Boké : La Société CDM-CHINE offre 20 tonnes de ciments à la Commission de suivi AGP Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda AGP Siguiri/Société : Une maison et tout son contenu réduit en cendres dans la commune urbaine ANP Journée mondiale de la lutte contre le VIH-Sida : la séroprévalence est stable au Niger (Médecin) ANP Niger : Le budget 2023 voté à 3.291 milliards de CFA, en hausse de 5,25% AGP Gabon/Gouvernement : Le vice-Premier ministre sur les chantiers de Mayumba AIB Burkina: le gouvernement adopte un projet de loi portant dépolitisation de l’Administration publique et renforcement de la méritocratie. MAP 6è conférence annuelle UA/ONU : « Le monde compte sur l’Afrique, mais l’Afrique n’a pas pu compter sur le monde et cela doit changer » (M. Guterres)

Le BAME mise sur la recherche pour influencer l’action publique


  5 Octobre      4        Société (40279),

   

Dakar, 5 sept (APS) – La mission première du Bureau d’analyses macro-économiques (BAME) est de privilégier les recherches visant à influencer l’action publique, a expliqué mardi, sa directrice, Dr Astou Diao Camara.

« Nous réfléchissons en tant que chercheur à alimenter des débats avec de la connaissance, a-t-elle dit lors du 26e « Mardi du BAME » dont l’objectif est de débattre sur des questions d’actualités qui intéressent à la fois les acteurs de développement, les pouvoirs publics et les citoyens.

A cette occasion, les chercheurs organisent des conférences pour partager avec les pouvoirs publics les résultats de recherches qu’ils ont menées.

Le BAME a mené une étude avec l’appui de l’Ecole supérieure d’économie appliquée (ESEA) de Dakar sur le bilan de l’acte 3 de la décentralisation en documentant sur deux communes, a-t-elle rappelé.

Cette étude a fait l’objet d’une rencontre ce mardi sur le thème : « La décentralisation au Sénégal, où en est-on ? Les discours et la réalité de ses pratiques », a-t-elle fait savoir, ajoutant que plusieurs acteurs des collectivités y avaient pris part.

Mme Camara a souligné l’importance de réunir autour du ministère des Collectivités territoriales, des élus locaux et des chercheurs sur cette question de la décentralisation dans le cadre d’une réforme initiée par l’Etat.

« L’objectif de l’acte 3 de la décentralisation est de construire une cohérence territoriale, assurer la lisibilité des chefs de gouvernance, des aspects interrelationnels entre les différents acteurs des collectivités territoriales, de la société civile et des représentants de l’Etat », a de son côté relevé Fatou Bintou Camara, la directrice des collectivités territoriales.

Elle a estimé que tous ces acteurs qui sont au sein d’un même territoire, concourent à l’aménagement d’un développement économique local ou territorial.

Dans la même catégorie