ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Le Bénin affecte un don chinois de plus de 38 millions euros pour la construction d’une Cité internationale de l’innovation (gouvernement)


  27 Octobre      33        Science (536),

   

Rabat, 27/10/2017 (MAP)- Le gouvernement béninois a décidé d’affecter un don chinois d’environ 26 milliards de francs CFA, soit plus de 38 millions d’euros, à la réalisation de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir (Sèmè City) à Sèmè et la construction d’un marché moderne à la frontière bénino-nigériane, annonce un communiqué du gouvernement.

« Lors de la visite au Bénin, les 15 et 16 juin 2017, du vice-ministre chinois des Affaires Etrangères, Zhang Yesui, le gouvernement béninois avait reçu du gouvernement chinois, l’accord d’une aide sans contrepartie d’un montant de 300 millions de yuans RMB, soit environ 26 milliards de francs CFA pour le financement des projets phares du programme d’action du gouvernement pour la période 2016-2021 », souligne le communiqué publié jeudi à Cotonou.

En effet, précise la même source, cet appui, fruit des bonnes relations de coopération entre le Bénin et la Chine, sera affecté à la contribution pour la réalisation de la Cite Internationale de l’Innovation et du Savoir (Sèmè City) et la construction d’un marché moderne à la frontière bénino-nigériane.

Le projet « Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir », porte sur la création d’un campus connecté et intelligent, doté d’infrastructures et de services modernes (solutions de transport et de services collectifs innovants, data centers, solutions informatiques et système d’informations).

Ce campus est spécifiquement dédié à l’enseignement supérieur (universités, centres de formation, écoles professionnelles et techniques), à la recherche (laboratoires et centres de recherche), et à l’incubation de jeunes entrepreneurs (incubation et accélération).

Ce même appui financier chinois sera également utilisé pour la construction d’un marché moderne à la frontière bénino-nigériane, en vue de renforcer les échanges commerciaux entre le Bénin et le Nigeria.

Dans la même catégorie