GNA Homowo of food, friends and more GNA MOH launches national guidelines to manage cardiovascular diseases GNA Parents urged to complement efforts of teachers GNA GITFiC to launch handbook to promote AfCFTA GNA Nurses and Midwives advised to take advantage of « YouStart » GNA Let’s use Homowo to build business partnerships, synergies – King Tackie Tsuru II ACI Mise en place de la télé-déclaration et du site web pour gérer le système des cotisations ACI Bientôt l’exécution du projet de construction du pont route-rail Brazzaville-Kinshasa ACI Plus de deux milliards de Fcfa pour l’aménagement du site de la Loufoulakari dans le Pool APS BADO NDOYE SORT, EN SEPTEMBRE, UN LIVRE SUR LE PHILOSOPHE BÉNINOIS PAULIN HOUNTONDJI

Le « Bësub Setal » désormais dans l’agenda des Sénégalais (Abdou Karim Sall)


  2 Juillet      22        Environnement/Eaux/Forêts (4325),

   

Diourbel, 2 juil (APS) – La journée nationale de nettoiement visant à rendre les villes sénégalaises plus propres, appelée « Bësub Setal’’, est désormais entrée dans l’agenda des Sénégalais, assure le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

« Le Bësub Setal est désormais entré dans l’agenda des populations de manière locale », a-t-il déclaré samedi à Diourbel (centre), où il procédait au lancement officiel de la 8e édition de la journée nationale de nettoiement.

« Le programme +zéro déchet+, ce n’est pas seulement le nettoiement, c’est aussi le désencombrement, l’aménagement des parties nettoyées », a indiqué Abdou Karim Sall, en présence de son collègue Dame Diop (Emploi, Formation professionnelle, Apprentissage et Insertion).

Etaient également présent à cette cérémonie officielle, le maire de Diourbel, Malick Fall, ainsi que des autorités administratives, des agents des Eaux et Forêts et des représentants des mouvements associatifs.

Selon Abdou Karim Sall, « le Bësub Setal ne se résume pas à cette cérémonie officielle. De manière concomitante, les Sénégalais sont en train d’organiser » des initiatives similaires « dans toutes les villes, dans tous les quartiers, dans tous les villages avec une coordination parfaite des autorités administratives ».

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable estime que « le programme +zéro déchet+ est une réalité au Sénégal », insistant sur son objectif consistant à rendre les villes, villages, quartiers, écoles et artères plus propres et reboisés.

D’après Abdou Karim Sall, « les sénégalais ont été émerveillés par le nouveau visage de la corniche’’ ouest de Dakar, après les aménagements qui y ont été effectués.

La délégation du ministre s’est rendue au marché de poisson de Mbouday, dont l’état d’insalubrité a incité les autorités concernées à réfléchir à des solutions appropriées pour remédier à la situation de ce site.

« Nous sommes dans un marché et Diourbel avait vraiment besoin de ce coup de poing de nettoiement. C’est ce qui a été fait par les agents du ministère en charge de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique », a souligné Abdou Karim Sall.

Le maire de la commune de Diourbel, Malick Fall, a salué l’engagement des pouvoirs publics à accompagner les collectivités territoriales pour la salubrité des villes.

« Pour rendre la ville propre, il faut disposer de matériel de nettoiement. […] Le nettoyage doit être permanent. Il est bon de nettoyer mais l’idéal c’est de ne pas salir, et pour cela, il faut mettre des dispositifs » pour les ordures, a-t-il dit.

Selon l’édile, Diourbel est en train de faire des efforts avec l’acquisition de matériel de nettoiement mais compte sur le gouvernement pour l’appuyer davantage dans ce sens. »

Dans la même catégorie