AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

LE BOS DU PSE VEUT IDENTIFIER LES CAUSES STRUCTURELLES DES INÉGALITÉS


  7 Décembre      21        Société (27311),

   

Dakar, 7 déc (APS) – Le Bureau opérationnel de suivi (BOS) du Plan Sénégal émergent (PSE) entend contribuer à l’identification des causes structurelles des inégalités dans le pays par le biais de son Projet d’appui au système d’élaboration, de monitoring et d’évaluation des politiques publiques sensibles au genre (PASEMEPP), a souligné lundi à Dakar, son directeur général.

’’Le Projet d’Appui au Système d’Élaboration, de Monitoring et d’Evaluation des Politiques Publiques sensibles au genre (PASEMEPP) va contribuer à identifier les causes structurelles des inégalités au Sénégal’’, a notamment assuré El Ousseynou Kane à l’atelier national de restitution dudit projet.

Me Kane a ainsi souligné la nécessité pour le projet de travailler conjointement avec les structures étatiques qui ont une plus grande maîtrise des enjeux et défis à relever.

’’Le BOS veut mettre à la disposition des autorités des données d’analyse et d’aide à la prise de décision fondées sur des outils scientifiques, et d’autre part permettre à ONU Femmes de résoudre les problèmes concrets rencontrés par les femmes dans la prise des décisions des politiques publiques’’, a réaffirmé son directeur général.

Il a expliqué qu’il n’était pas possible d’atteindre ces objectifs sans l’apport des innovations dans les approches et méthodologies ainsi que des outils d’analyse et d’aide crédibles.

Pour la représentante du bureau ONU Femmes au Sénégal, le PASEMEPP a été conçu sur la base de l’évaluation de la composante multilatérale du programme d’appui stratégique de l’équité et du genre.

’’Ce projet aussi complexe qu’il soit devient un projet innovant qui a mis en place un cadre harmonisé et mis ensemble des acteurs clés du développement du Sénégal’’, a ajouté Dieynaba Wane Ndiaye.

Dans la même catégorie