AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Le budget primitif 2021 de la mairie de Madinani en hausse de 58%


  28 Décembre      17        Economie (10811),

   

Madinani, 28 déc 2020 (AIP)- Le budget primitif 2021 de la mairie de Madinani, en hausse en hausse de 58%, a été adopté samedi 26 décembre 2020, lors de la quatrième session du conseil municipal, sous la présidence du maire Fanny Siaka, en présence du corps préfectoral et des populations.

Le budget initial de l’exercice 2021 de la commune s’établit en recettes et en dépenses à la somme de 35.861.000, dont 105.750.000 francs CFA ((30%) pour le fonctionnement et 250.860.000 francs CFA (70%) pour l’investissement du budget total de la commune.

Comparativement au budget primitif de l’exercice 2019, celui de l’exercice 2021 est en hausse de 58%. Cette hausse s’explique par l’augmentation des subventions d’équipement de l’Etat  et la prise en compte des excédents budgétaires réalisés au cours de l’exercice précédent.

Le budget primitif 2021, selon le maire Fanny Siaka, est basé sur les urgences des besoins des populations à travers des chantiers tels que la construction des écoles et leur équipement en tables-bancs, l’équipement du bloc opératoire mère-enfant après sa récente construction, les ouvrages hydrauliques à motricité humaine dans des villages communaux et le reprofilage de 18 kilomètres des voiries de la ville.

Dans la même catégorie