AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Le budget primitif gestion 2019 de la commune de Matéri rejeté à nouveau


  17 Décembre      11        Economie (22913), Finance (3737), Société (47784),

   

Porto-Novo, 17 Déc.2018 (ABP) – Réunis en session extraordinaire ce vendredi, 14 conseillers, sur les 19 que compte le conseil communal de Matéri, ont rejeté à nouveau le budget primitif gestion 2019 de ladite commune, malgré la médiation d’une délégation de la préfecture de Natitingou mercredi dernier, pour, disent-ils, n’avoir toujours pas été convaincus par les explications du maire Sorikoua Sambiéni, sur certains points de l’exécution du budget antérieur, motif du premier rejet du budget.
Cette session extraordinaire, consacrée uniquement à l’adoption du budget primitif gestion 2019 de la commune, après son rejet le 29 novembre denier, lors de la 4e session ordinaire de l’année en cours du conseil communal, n’aura pas durée plus de 30 minutes.
Le boc des 13 conseillers qui avait rejeté le budget et rejoint par un autre conseiller, n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer à nouveau son insatisfaction, face aux éléments de réponses apportés par le maire sur les préoccupations précédemment évoquées par lesdits conseillers par rapport à l’exécution du budget précédent.
Ils ont purement et simplement rejeté à nouveau le budget avant de se retrouver, selon une source fiable, à Gouandé, une localité de la commune de Matéri, pour une réunion secrète.
Selon la même source, il a été question lors de cette réunion, de la mise en route de la procédure de destitution du maire Sorikoua Sambiéni. « Les 14 conseillers, se sont retrouvés, pour rédiger une lettre afin de retirer leur confiance au maire, et demander la convocation d’une session extraordinaire, en vue d’un vote de défiance devant conduire à sa destitution », a certifié la source. « La lettre sera déposée d’ici peu au préfet de l’Atacora », a-t-on précisé.
Dans la lettre que les conseillers dissidents avaient envoyé au préfet de l’Atacora pour expliquer à l’autorité de tutelle, les raisons pour lesquelles ils avaient rejeté le budget lors de la 4e session ordinaire, on note entre autres, l’avenant sur la construction de l’hôtel de ville d’un montant de 21 millions 999 mille 767 francs CFA relatif aux grosses œuvres de travaux complémentaire, sans délibération préalable du conseil communal, la mauvaise gestion des tracteurs, offerts aux femmes de la commune, l’achat d’un tracteur usagé sans aucun respect des procédures de passation de marché, le refus catégorique du maire, malgré la demande des conseillers, d’intégrer dans la rubrique recette « Dons et legs » du budget primitif 2019, un don de 6 millions de francs CFA de l’honorable Barthélémy Kassa, en terme d’appui à la commune pour l’acquisition d’un véhicule de commandement et l’envoi d’un agent de transmission de la commune en formation sur le journalisme, en violation du plan de formation de la commune en vigueur.
ABP/IM/CG

Dans la même catégorie