AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Le Burkina Faso intéressé par l’expérience marocaine dans le domaine des TIC (Maroc Export)


  8 Mars      53        Economie (22929), Science (536), Téchnologie (909),

   

Rabat, 08/03/2017 (MAP) – Les entreprises du Burkina Faso spécialisées dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) sont intéressées par l’expérience du Maroc dans ce domaine, a affirmé mercredi, un responsable du Centre marocain de promotion des exportations ’’Maroc Export’’.

‘’Les entreprises burkinabè du secteur des TIC sont impressionnées par le modèle marocain’’, a déclaré à la MAP Moulay Yassir El Khalifa, Chef de service à la direction Marchés de ‘’Maroc Export’’ à l’occasion d’un séjour à Ouagadougou de représentants de plusieurs entreprises marocaines pour prospecter le marché burkinabè.

Une délégation de treize entreprises marocaines opérant dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, rappelle-t-on, ont pris part, du 05 au 09 mars 2017 à Ouagadougou, à une mission de prospection « BtoB » initiée par Maroc Export.

Cette mission de prospection de prospection, proposée par la Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI), s’inscrit dans le cadre des activités promotionnelles de Maroc Export pour l’année 2017, a précisé M. El Khalifa.

La rencontre des représentants des entreprises marocaines (secteurs bancaire et paiement électronique, producteurs de téléphones, Smartphones, et boites de conseils …), avec une soixantaine d’opérateurs burkinabè a été l’occasion pour présenter le marché des TIC dans les deux pays, a-t-il dit.

Selon lui, cette mission a permis aux opérateurs marocains de nouer des contacts fructueux avec leurs homologues burkinabè et d’effectuer des visites sur place pour favoriser le contact direct entre les deux parties, savoir le mode de fonctionnement des entreprises de ce pays de l’Afrique de l’Ouest et leur proposer leurs services et des solutions.

M. El Khalifa a toutefois souligné que cette mission doit être suivie par d’autres visites afin de renforcer davantage la coopération entres les entreprises marocaines et burkinabè.

Pour Maroc Export, cette mission a pour objectif le renforcement des échanges commerciaux Maroco-Burkinabé d’une part, et d’autre part, l’identification de nouvelles opportunités pour le développement d’un partenariat gagnant-gagnant basé sur les complémentarités entre les entreprises Marocaines et leurs homologues burkinabaises.

Le Burkina Faso fait partie des premiers pays en Afrique de l’Ouest à adopter certaines technologies de l’information et de la communication. Ainsi, il envisageait la mise en place d’une société de l’économie du savoir et de l’information.

Par ailleurs, la banque mondiale a octroyé en janvier dernier un crédit de 20 millions de dollars au Burkina Faso, afin d’améliorer la capacité et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les administrations publiques et les agences.

Soucieux de construire des relations de coopération mutuellement avantageuses avec les pays africains, le Royaume est déterminé à s’engager de manière irréversible à contribuer tangiblement à l’essor économique et social du continent, raison pour laquelle le Maroc entretient de fortes relations économiques avec ces pays, y compris le Burkina Faso, indique un communiqué de Maroc Export.

Dans la même catégorie