AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Le C.E.S édifie sur la problématique budgétaire de la RDC


  7 Mai      31        Economie (22913), Finance (3737),

   

Kinshasa, 07 Mai 2018 (ACP).- Le professeur Evariste Mabi Mulumba a édifié lundi les conseillers de la Républiques, membres du Conseil Economique et Social (CES) réunis en séance académique sur la problématique budgétaire de la RDC au siège de cette institution à Gombe.

Dans son exposé le professeur Mabi a rappelé aux conseillers de la République les dispositions constitutionnelles et autres lois relatives aux finances publiques tout en relevant le manque de rigueur dans leur application. il a notamment énuméré le non-respect de quatre phases de la chaîne des dépenses, la non-transmission des comptabilités publiques à la Cour des comptes, des situations qu’il associe au contexte général caractérisé par la mauvaise gestion de la chose publique par certains dirigeants.

Le Sénateur Mabi Mulumba a aussi dans son exposé mis un accent sur le rôle que chacun est appelé à jouer à son niveau de responsabilité en mettant un lien entre la responsabilité collective et individuelle, comme piste de solution tout en insistant sur l’amélioration de la gouvernance notamment le respect des textes régissant les finances publiques.

Pour sa part, président du Conseil Economique et social, Jean-Pierre Kiwakana, a remercié le sénateur pour son brillant exposé, avant d’inviter les conseillers de la République à capitaliser les acquis de cette séance académique qui serviront de matière lors des travaux de commissions spéciales.

Le Vice-président Elie Ngomo a dans sa réplique, mis accent sur le principe de recevabilité qui doit être de mise dans tous les services de l’Etat pour produire de bons résultats, toutes les irrégularités soulevées par professeur Mabi Mulumba ne peuvent laisser indifférent le CES, a-t-il indiqué. ACP/Fng/JGD

Dans la même catégorie