Inforpress Monaroda já se encontra na Suíça para realizar a V Gala Internacional de Dança em Cadeira de Rodas ACP Arrivée du Chef de l’Etat à Kalemie ACP La CENI rend public la liste définitive de 21 candidats présidents de la République ACP Le Sénat a adopté onze points inscrits au calendrier de la session ordinaire de septembre 2018 AIP Côte d’Ivoire/ L’amnistie est une « opportunité à ne pas galvauder » (Porte-Parole du gouvernement) ATOP Rencontre nationale de l’academie politique des femmes leaders et remise de certificats aux academiciennes du cycle 2018 ATOP Les trois meilleurs projets beneficient chacun d’une subvention de 1.500.000 fcfa ATOP LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats AIP Côte d’Ivoire / Le village de Blahou (San Pedro) désormais électrifié AIP Côte d’Ivoire / 306,8 milliards de FCFA approuvés par la BOAD au premier trimestre 2018

Le cadre stratégique d’investissement pour l’environnement et les ressources naturelles (2018-2022) en cours de validation


  6 Mars      49        Environnement/Eaux/Forêts (3521),

   

Lomé, le 6 mars (ATOP) – Le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF) organise du 6 au 8 mars à Lomé, un atelier national de validation du nouveau Cadre stratégique d’investissement pour l’environnement et les ressources naturelles (CSIGERN) et de lancement de la plateforme Gestion durable des terres et des eaux (GTDE), avec l’appui financier de TerreAfrica et du PNUD.
Cet atelier regroupe des acteurs publics et privés impliqués dans la gestion de l’environnement et des ressources naturelles et a pour objectif d’examiner et de valider le document du nouveau cadre d’investissement. Il s’agit aussi d’analyser le rapport d’évaluation du Programme national d’investissement pour l’environnement et les ressources naturelles (PNIERN), d’examiner le nouveau cadre d’investissement à travers l’analyse des différents chapitres du document notamment la pertinence des axes, des priorités, des actions proposées au plan de financement du nouveau  document et la stratégie de communication. Cette rencontre permettra également de faire des propositions en vue d’améliorer  et de valider le document et enfin lancer la plateforme GTDE.
Le CSIGERN est le nouveau cadre programmatique de toutes les interventions en matière de gestion de l’environnement et des ressources naturelles. Il constitue le document de référence des interventions du MERF pour la période 2018-2022 et sert de base pour l’élaboration des projets sectoriels de développement et des projets d’investissement. Il prend « parfaitement » en compte les Objectifs de développement durables (ODD), les engagements du Togo en matière de lutte contre le changement climatique déclinés dans les Contributions déterminées au niveau national (CDN), les orientations du Programme national du développement (PND) qui sera le prochain cadre national de référence.
Le CSIGERN est bâtit autour de cinq axes stratégiques dont la déclinaison en priorités, facilitera l’élaboration des projets pour la mise en œuvre  de ce cadre d’investissement.
A en croire les experts, la parfaite cohésion de l’administration publique, du secteur privé, de la société civile et des Partenaires techniques et financiers (PTF) au CSIGERN, ouvre des perspectives prometteuses. Selon eux,  le succès de ce programme dépendra essentiellement du degré de son appropriation par les différents acteurs concernés, des efforts du gouvernement pour la mobilisation des ressources et leur utilisation, du renforcement des capacités institutionnelles et humaines ainsi que de l’alignement et de l’harmonisation des actions des PTF dans ce cadre de référence que constitue le CSIGERN.
Quant à la plateforme GTDE, elle est un cadre de planification et de concertation des utilisateurs de la terre et de l’eau qui permettra d’impliquer toutes les parties prenantes et de fédérer toutes les initiatives qui existent afin de répondre aux engagements internationaux en matière de gestion durable des ressources naturelles du pays.
Les travaux de cet atelier ont été marqués à l’ouverture par les présentations sur le partenariat entre TerreAfrica et le Togo ; le processus sur la Neutralité en matière de Dégradation des Terres  (NDT) au Togo à l’horizon 2030 ; la plateforme GTDE, mission, intérêts et opportunités ; la synthèse du CISGERN. Il est prévu également des communications sur  l’évaluation du PNIERN et le cadre stratégique CSIGERN.
Pour le ministre en charge de l’Environnement, André Johnson, la protection et la conservation des ressources naturelles et de l’environnement ont toujours constitué une priorité majeure pour le Togo qui a élaboré pour la période 2011-2015 le PNIERN dans une approche systémique afin de permettre l’alignement et l’harmonisation des interventions des partenaires et des autres acteurs. Selon lui, il ressort globalement de l’évaluation que la mise en œuvre du PNIERN est satisfaisante malgré quelques difficultés relevées, précisant que les projets ont pour la plupart apporté des contributions dans plusieurs domaines. Le ministre a assuré que les difficultés relevées ont été prises en compte dans le CSIGERN pour assurer son succès. M. Johnson a exhorté les participants à s’investir dans les travaux en vue de bien analyser et s’approprier cet outil stratégique important pour le secteur de l’environnement et des ressources naturelles.
ATOP/MEK/TGB

Dans la même catégorie