GNA COVID 19: South Tongu records seven new cases GNA Sombo community enskins new divisional chief GNA Zoomlion disinfects 285 educational institutions at Sefwi-Waiwso AIP Le Conseil régional remet des ambulances médicalisées à trois villages de l’Indénié-Djuablin AIP Des stratégies pour améliorer la gestion des impôts et les recettes fiscales à San-Pedro AIP Vers l’organisation d’un tournoi de Basket-ball dans l’Iffou et le Moronou AIP Le budget primitif 2021 du Conseil régional du Gontougo adopté AIP 158 enseignants du primaire formés aux nouvelles methodes pédagogiques en mathématiques AIP Le nouveau président de la JCI Aboisso place son mandat 2021 sous le signe de la redynamisation des acquis AIP Un parti proche de GPS annonce son retour au RHDP (Déclaration)

Le calvaire d’un Sud-africain miraculé d’un vol Johannesburg-Londres


  6 Janvier      30        Divers (942),

   

Rabat, 05/01/2021 -(MAP)- Un clandestin sud-africain qui s’est caché dans le train d’atterrissage d’un vol de British Airways de Johannesburg à Londres et qui a survécu, après des mois à l’hôpital, a parlé de son terrible calvaire et de sa nouvelle vie dans un documentaire télévisé diffusé lundi soir.

Themba Cabeka, qui habite actuellement dans un appartement à Liverpool, a parlé de l’incident, qui a fait la une des journaux mondiaux, dans un documentaire de Channel 4 intitulé «The man who fell from the Sky» (l’homme tombé du ciel).

Il a ainsi raconté que lors d’un jour du mois de juin 2015, lui et son ami Carlito Vale s’étaient faufilés la nuit au sein de l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg et se sont cachés dans le train d’atterrissage d’un vol de 11 heures à destination de Londres, mais Vale est mort peu de temps avant l’atterrissage de l’avion à l’aéroport d’Heathrow.

«Lorsque l’avion a atterri, je me souviens avoir pensé que Carlito devait encore être là», a déclaré Cabeka qui marche toujours avec une béquille. Il avait passé des mois à l’hôpital, dans le coma, après avoir été retrouvé dans la cavité de roue de l’avion à l’aéroport d’Heathrow avec une jambe cassée. Le miraculé avait été exposé à des températures glaciales et à un manque d’oxygène pendant le vol.

Les médecins pensent qu’il a survécu parce que les températures glaciales, alors qu’il s’accrochait au câblage électrique, l’ont maintenu dans un état d’«animation suspendue».

«Quand l’avion volait, je pouvais voir le sol, les voitures et des gens, mais après un peu de temps, je me suis évanoui par manque d’oxygène», confia-t-il, ajoutant que la dernière chose dont il se souviens juste après le décollage de l’avion était que son ami Carlito lui a dit : «Ouais, nous avons réussi».

Dans la même catégorie