APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Le Cameroun favorable à un accord pour maintenir le réchauffement de la planète en deçà de 2 degrés


Yaoundé, 06 avril 2015 (Camerpresse) – Une dizaine de pays africains, membres de la Commission des Forêts de l’Afrique Centrale (COMIFAC), soutiennent la conclusion, lors de la prochaine Conférence internationale sur les changements climatiques prévue à Paris en décembre prochain, d’un accord international permettant de contenir le réchauffement global en deçà de 2 degrés.

Cet accord devra être « ambitieux et contraignant pour être effectif et pouvoir faire face au défi réel posé par les changements climatiques », a déclaré Jean Claude Nduwayo, ministre burundais de l’Environnement, lors de la clôture d’un atelier tenu cette semaine à Bujumbura, qui a réuni les délégués du Burundi, du Rwanda, du Cameroun, du Togo, du Gabon, de la République Centrafricaine, du Congo, du Tchad, de la Guinée Equatoriale et du Sao Tomé et Principe.

Dans la même catégorie