AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le Niger prend des mesures pour atténuer les conséquences de l’état d’urgence sanitaire sur les populations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le Sénat apporte un appui au corps médical AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Des habitants de Niakara souhaitent une implication active des cadres dans la sensibilisation GNA Gomnoa Central Assembly inaugurates COVID 19 Management Team GNA Agona West MP donates 3,000 hand sanitizers to Police and others AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les centres de santé de Sinématiali reçoivent des instructions pour la lutte contre la COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Le non-respect des mesures sur des sites d’orpaillage inquiète Niakara GNA Support national efforts to stop COVID-19 -Effutu Traditional Council AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La coopération ivoiro-suisse célébrée dans le Tonkpi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La député d’Oumé appuie les populations dans la lutte contre la COVID 19

Le cancer du sein ne doit plus être un drame (Prof Didi Coulibaly)


  23 Février      10        Santé (3402),

   

Aboisso, 23 fév (AIP)- La directrice du centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie, Pr Didi Kouko Coulibaly, a affirmé, samedi, lors d’une conférence prononcée dans le cadre des intervilles du Rotary Club de Côte d’Ivoire, à Assinie-Mafia, que le cancer du sein ne doit plus être un drame vu les avancées de la médecine pour contrer cette maladie.

« Le cancer n’est plus un drame, même généralisé il peut être transformé en une maladie chronique comme la tension artérielle entre autres », a affirmé le Pr Didi Coulibaly, à l’issue de la conférence ayant eu pour thème, « Qu’est ce que le cancer et comment il peut être traité ».

Selon le professeur, dépisté tôt, le cancer se guérit. La chimiothérapie ou l’ablation du sein ne sont donc pas une obligation pour un malade du cancer du sein.

Après avoir défini la maladie, la directrice du centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie a relevé quelques facteurs pouvant favoriser le cancer du sein tels les règles avant 13 ans, avoir deux enfants ou moins etc. Elle ajouté que l’allaitement maternel exclusif pendant au moins 18 mois peut être cependant un facteur protecteur.

La maladie se révèle par des saignements chroniques, des plaies incurables, une boule dans le sein (Même si toutes les boules dans le sein ne sont pas des cancers), une anémie chronique, une augmentation du volume du sein, une déformation du mamelon, entre autres.

Pr Didi a expliqué les méthodes de traitement de la maladie et invité les traitants à une collaboration entre spécialistes de différents domaines médicaux afin d’arriver à bout de la maladie.

La journaliste Agnès Kraidy, qui mème depuis belle lurette un combat contre le cancer dont elle est victime, a montré que l’on peut vivre avec le cancer et exhorté à se départir de l’ignorance et de l’indifférence à ce sujet.

Le rotary Club de Côte d’Ivoire a tenu, de vendredi à dimanche, ses 37èmes intervilles avec pour thème principal, « La roue rotarienne contre le cancer du sein ».

Dans la même catégorie