ABP Le corps sans vie d’un jeune homme retrouvé dans un étang à Bopa MAP Énergies renouvelables: L’expérience du Maroc mise en avant lors d’un symposium ministériel Royaume Uni-Afrique ACAP La République Centrafricaine célèbre en différé la journée mondiale de Vih/sida ANP Le Président de la République reçoit le Président de la Commission de la CEDEAO ANP Elections au Niger : Atelier de formation des FDS sur le respect des droits de l’homme dans la sécurisation du processus électoral ACAP La Cour Constitutionnelle publie la liste des candidats à l’élection présidentielle 2020-2021 ANG Formação/Presidente da República manifesta disponibilidade de apoiar o Instituto de Formação da CPLP ANG Política/Presidente da ANP reafirma que não reconhecem a figura de 1º vice-primeiro-ministro GNA Health Experts say awareness creation key in fight against NCDs AGP Gabon/Journée mondiale contre le VIH/Sida: Un dépistage de masse organisé par la SEEG à Franceville

Le candidat KKB entend confier l’autorité de la bonne gouvernance à l’opposition


  27 Octobre      9        Politique (13225),

   

Abidjan, 27 oct 2020 (AIP)- Le candidat Kouadio Konan Bertin (KKB), en présentant son programme de société au patronat ivoirien, mardi 27 octobre 2020, à Abidjan, a indiqué qu’il entend confier l’autorité de bonne gouvernance à l’opposition, afin de mettre fin à la corruption et à l’impunité, s’il est élu président au soir du 31 octobre 2020.

Cette autorité de bonne gouvernance, a-t-il souligné sera composé en majorité d’opposants et de quelques membres de la société civile ivoirienne et aura un large pouvoir pour que les personnes qui vont la diriger puissent se saisir de tous les dossiers parce qu’il peut arriver que le président de la république ne soit pas informé de tout ce qui se passe autour de lui mais surtout parce qu’il est important que la volonté politique accompagne la lutte contre la fraude, la corruption et l’impunité, a-t-il conclu.

Pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, en Côte d’Ivoire, quatre candidats sont retenus. Il s’agit du président sortant Alassane Ouattara, candidat du rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), du candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, du candidat du front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan et du candidat indépendant, Kouadio Konan Bertin.

Dans la même catégorie