AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Les nouveaux lotissements suspendus dans le département de Séguéla ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE

Le candidat KKB, « l’avenir » de la Côte d’Ivoire, selon son directeur de campagne à Séguéla


  26 Octobre      37        Politique (17354),

   

Séguéla, 26 oct 2020 (AIP) – Le directeur régional de campagne de Kouadio Konan Bertin (KKB) à Séguéla, Diomandé Mekintche, estime que son candidat a le profil idéal pour garantir « un meilleur avenir » à la Côte d’Ivoire.

« Le candidat KKB est l’avenir de la Côte d’Ivoire. Il incarne la jeunesse et le courage. C’est aussi un homme de vision qui est constant depuis des années dans ses prises de position », a déclaré M. Diomandé de retour d’une mission à Mankono, dans la région du Béré, avec à ses côtés l’un des membres de son staff, Diomandé Ibrahima.

A Séguéla tout comme à Kani, les deux départements de la région du Worodougou, l’équipe locale de KKB dit avoir opté pour une campagne de proximité auprès ‘’des militants des autres partis de l’opposition que sont le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire, ndlr), le FPI (Front populaire ivoirien, ndlr), le GPS (Générations et peuples solidaires, ndlr) et certains déçus du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, ndlr)’’.

« On suit KKB parce que son programme de gouvernement est séduisant et ça fait rêver. Nous avons donc foi que notre candidat, au soir du 31 octobre, sera proclamé Président de la Côte d’Ivoire », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie