NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Le Cap-Vert attend un engagement positif de ses partenaires lors du Forum de Paris (PM)


  7 Décembre      11        Développement durable (3777), Economie (21994),

   

Rabat, 07/12/2018 (MAP) – Le Cap-Vert espère obtenir un engagement positif de ses partenaires, lors du Forum de Paris prévu les 11 et 12 décembre en France, a indiqué le Premier ministre Ulisses Correia e Silva.

Le Forum international des donateurs et des investisseurs sur le thème « Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert » permettra de présenter la nouvelle stratégie nationale de développement durable (PEDS) du Cap-Vert à la communauté internationale et au secteur privé, a fait savoir le Premier ministre, jeudi à Praia, ajoutant que ce sera également l’occasion d’attirer de nouveaux partenariats techniques et financiers pour promouvoir et accélérer l’économie nationale et financer le secteur privé.

Lors d’un point de presse, le chef de l’exécutif capverdien a indiqué que la participation de plusieurs partenaires traditionnels avec lesquels le Cap-Vert entretient une coopération bilatérale, dont l’Union européenne (UE), l’Organisation des Nations unies (ONU), le Luxembourg et le Portugal, a déjà été confirmée.

« Des institutions financières internationales telles que la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale seront toutes présentes », a-t-il ajouté.

Selon le gouvernement capverdien, le premier jour de la conférence internationale sera l’occasion de souligner les progrès du Cap-Vert sur la voie des indicateurs de développement durable.

La deuxième journée devrait être axée sur les possibilités de mobiliser des investissements privés et impliquerait environ 200 participants nationaux et internationaux, qui auront l’occasion de présenter leurs projets, afin d’avoir un accès au financement de projets de transformation au Cap-Vert.

Dans la même catégorie