GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana GNA UN Refugee Chief calls for solidarity in response GNA Stakeholders sensitised on referendum on local governance ABP Le CEG d’Athiémé abrite le lancement départemental de l’examen du baccalauréat dans le Mono ABP Lydie Déré Chabi Nah lance la phase écrite du Bac à Natitingou ABP 1.059 candidats affrontent les épreuves écrites du Bac session de juin 2019 au centre du CEG1-Savè AGP Coupe nationale de Guinée : 9e trophée pour Horoya face au CIK MAP Mali : une mission conjointe ONU-UE attendue à Bamako AGP Guinée-Santé : ‘’ Plus de 300 cas de violences sexuelles enregistrés de janvier à juin 2019 et 90% des victimes ont moins de 10 ans ». Dixit Pr. Hassane Bah AGP Gaoual- : Travaux de traitement des points noirs sur la nationale Gaoual-Boké

Le célèbre chanteur malien Salif Keita annule son traditionnel spectacle de fin d’année pour des raisons de sécurité (médias)


Rabat, 22 déc. 2015 (MAP) – Le célèbre chanteur malien Salif Keita a annoncé l’annulation de son traditionnel spectacle du 31 décembre de chaque d’année pour des raisons de sécurité, selon des médias locaux.

« Je suis désolé, parce qu’il y a des milliers de personnes qui attendent cette date, je veux leur dire que ça ne se passe pas cette année, mais que le 14 février je serais là pour le Saint Valentin », a-t-il regretté lors d’une conférence de presse tenue ce week-end.

Salif Kéita, dont les propos ont été relayés mardi par le quotidien +L’Indicateur du Renouveau+, évoque des raisons de sécurité, car, a-t-il soutenu, ‘’les gens qui viennent le regarder ‘’sont en majorité des Occidentaux qui sont souvent visés par les jihadistes’’.

« Je ne veux pas exposer leurs vies, et si jamais les barbares (jihadistes) débarquent ce serait incontrôlable, c’est pourquoi j’ai décidé de ne pas mettre la vie de mes fans en danger », a-t-il expliqué.

Le gouvernement malien a décrété lundi l’état d’urgence pour 10 jours suite à un Conseil des ministres extraordinaire consacré à l’examen de l’évolution de la situation sécuritaire au Mali et dans la sous-région.

L’institution de l’état d’urgence ‘’vise à donner aux autorités compétentes les moyens de droit leur permettant de mieux circonscrire et combattre tout projet d’atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens et toute tentative de troubles à la quiétude des populations’’, précise-t-on.

TB—BI.
SI.

Dans la même catégorie