MAP SM le Roi félicite le président chinois à l’occasion de la fête nationale de son pays MAP Fès : Campagne numérique pour des services communaux aux jeunes MAP Fès : Une unité mobile de dépistage du Covid-19 sillonne la ville AIP Rotary club Abidjan Akwaba lance sa campagne de lutte et de sensibilisation contre le cancer AIP Des animaux mis en fourrière pour lutter contre leur divagation à Gbéléban AIP Des transporteurs du Bounkani s’imprègnent des nouveaux cars bientôt mis à leur disposition AIP Le préfet du Bounkani met en garde contre la vente des kits scolaires offerts par l’Etat APS EXAMENS SCOLAIRES : LES BONS RÉSULTATS À LA LOUPE DES ACTEURS APS LA LIGUE AMATEUR PRÔNE UNE REPRISE ANTICIPÉE GNA GFA, others end CAF Club Licensing and stadia workshop

LE CENTRE CULTUREL « ART SANS FRONTIERES » INAUGURE A ASSAHOUN


  16 Septembre      3        Arts & Cultures (1198),

   

Lomé, 16 sept. (ATOP) – Le centre culturel et artistique « Art sans frontières » a été inauguré, le vendredi 11 septembre à Assahoun, à 3km au nord de Kévé. Cette inauguration a été suivie d’une sensibilisation de la population sur les mesures barrières à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

« Art sans frontière », occupe une surface de 100 mètres carrés. Ce centre est composé d’une salle de spectacle pouvant accueillir 250 personnes, d’une salle d’entrainement où se feront des exercices artistiques et enfin d’une bibliothèque où la jeunesse pourra améliorer l’apprentissage de la langue de Molière.

Ce centre a pour mission de donner des cours de musique, de danses et d’art théâtral aux enfants d’Assahoun. Il va offrir une variété de services culturels, artistiques et éducatifs de qualité pour tous les jeunes. Ce centre constituera aussi un lieu de rencontre, de dialogue et d’échanges culturels, artistiques et servira aussi de cadre de sensibilisation de la population sur plusieurs sujets. Il permettra aux jeunes de se former dans l’art et de s’exprimer artistiquement sans quitter leur milieu d’origine.

 

La cérémonie d’inauguration a été marquée les prestations du groupe « Art sans frontière » et  de l’artiste Peech Negros. Il y a eu aussi des  déclamations de poèmes d’auteurs africains.

 

Selon la gérante du centre, Mme Aude Martinez les jeunes auront beaucoup à apprendre de  cette institution. Elle a précisé que « Art sans frontières » a prévu, entre autres, des  cours sur la conservation d’art traditionnel, de percussion et des cours de danses traditionnelles au profit des apprenants. Ce centre servira également de cadre pour  l’apprentissage de rédaction des textes dithyrambiques appelé «Kassala», a-t-elle ajouté.

 

Mme Aude Martinez et les autres intervenants ont, par ailleurs,  convié l’assistance à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement pour combattre la pandémie de coronavirus (COVID-19). Ils ont annoncé des sensibilisations de porte à porte sur ces mesures pour permettre à chacun de se protéger et protéger les autres.

Dans la même catégorie