APS L’ADEPME A ACCOMPAGNÉ 16.446 ENTREPRISES EN DIX ANS (RESPONSABLE) APS CONCOURS BUSINESS PLANS : DES SUBVENTIONS DE 5 À 20 MILLIONS DE FRANCS AUX LAURÉATS APS OUVERTURE DES TRAVAUX DU CONSEIL PRÉSIDENTIEL DÉDIÉ À LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANP L’ANP amorce la phase de sa réhabilitation (Directeur général) GNA Ghana needs more enforcement of environmental laws GNA President commissions Kasapreko juice and water Factory in Kwadaso GNA Your support and campaign for NPP victory is unprecedented-Speaker GNA Secessionists allegedly attack Volta STC yard, torch busses MAP Maroc-Afrique : La démarche marocaine puise substance et ambition dans une africanité de responsabilité, d’altruisme et de partage (M. Amrani) AIP La fourniture de l’eau courante rétablie à Tabou

LE CHEF DE L’ETAT AUTORISE LES PAYSANS DE NDINGLER À REGAGNER LEURS CHAMPS


  20 Juillet      10        Agriculture (1521),

   

Dakar, 20 juil (APS) – Les habitants du village de Ndingler (ouest) sont autorisés par le président de la République à exploiter les terres étant l’objet d’un litige qui les oppose à la société avicole privée Sedima SA, en attendant un règlement définitif du différend à la fin de l’hivernage, a déclaré lundi soir le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

La Sedima SA, elle, est ‘’invitée à arrêter les travaux’’ qu’elle effectue sur les même terres.

‘’Un compte rendu’’ des ‘’concertations’’ menées sous l’égide du ministère de l’Intérieur ‘’a été fait au chef de l’Etat’’, qui a pris la décision d’autoriser ‘’les habitants du village de Ndingler (…) à retourner dans leurs champs’’, écrit M. Ndiaye dans un communiqué reçu à l’APS.

Selon des ‘’instructions’’ émanant du président de la République, la Sedima SA est ‘’invitée à arrêter les travaux’’ qu’elle effectue ‘’dans cette partie des terres’’ étant l’objet du litige, ajoute le ministre de l’Intérieur.

‘’Le gouvernement du Sénégal exhorte les responsables de la société Sedima SA et les populations [de Ndingler] à poursuivre les discussions pour qu’une solution définitive soit [trouvée] avant la fin de l’hivernage’’, écrit Aly Ngouille Ndiaye.

Les habitants de ce village situé dans le département de Mbour protestent depuis plusieurs semaines contre l’exploitation par la société avicole de terres qu’ils disent leur appartenir.

Le célèbre homme d’affaires Babacar Ngom, patron de ladite entreprise, déclare avoir acquis légalement les terres en question.

Le différend, qui défraye la chronique depuis plusieurs semaines, semble d’une complexité peu ordinaire, car les terres litigieuses se trouveraient dans le périmètre de la commune de Ndiaganiao, voisine de celle de Sindia, laquelle aurait attribué les droits de propriété à M. Ngom, selon des témoignages recueillis par les médias.

Dans la même catégorie