GNA Trump says will leave White House if Electoral College votes for Biden GNA Ugandan police urged not to block, disrupt presidential campaigns MAP « SAP Signature Management » certifiée par Al Barid Bank Esign et l’ANCE ACP Une recherche de DEA recommande la mise en œuvre d’un outil de sauvegarde intelligent par vidéosurveillance ACP Haut Katanga : fermeture de la pêche pour une durée de trois mois ACP La RDC à la XVIII ème Session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC ACP Le Président de la République en mission d’Etat à Gaborone ACP Tête-à-tête Félix Tshisekedi – Eric Mokgweetsi ce vendredi à Gaborone AIP Les élèves de Dabou sensibilisés à la paix et à la cohésion sociale AIP Les locaux de la DDENET-FP de Tiassalé cambriolés

LE CHEF DE L’ETAT MISE SUR QUATRE AXES POUR CONTRER LES EFFETS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX DU COVID-19


  3 Avril      68        Economie (10379), Société (25302),

   

Dakar, 3 avr (APS) – Macky Sall a déclaré vendredi avoir mis en place « un programme de résilience économique et sociale » comprenant quatre axes pour pallier les effets de la pandémie de coronavirus.

« J’ai mis en place un programme de résilience économique et sociale, afin de renforcer notre système de santé et de soutenir nos ménages, notre diaspora, nos entreprises et leurs salariés », a dit le chef de l’Etat dans un discours adressé à la nation à la veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance.

Le nouveau programme servira à pallier les conséquences économiques et sociales de la pandémie de coronavirus, a-t-il précisé, après avoir estimé que la croissance pourrait passer de 6,8% en 2019 à 3% cette année, à cause de cette maladie.

« Premièrement, le soutien au secteur de la santé à hauteur de 64,4 milliards [de francs CFA], pour couvrir toutes les dépenses liées à la riposte contre le Covid-19 », a expliqué Macky Sall, concernant le premier ‘’axe’’ du nouveau programme.

« Deuxièmement, le renforcement de la résilience sociale des populations. L’Etat prendra en charge les dépenses suivantes », a-t-il poursuivi.

« Troisièmement, a ajouté le président de la République, l’Etat sauvegardera la stabilité macroéconomique et financière pour soutenir le secteur privé et maintenir les emplois, à travers un programme d’injection de liquidités assorti de mesures fiscales et douanières. »

Enfin, le programme de résilience économique et sociale va « assurer l’approvisionnement régulier du pays en hydrocarbures, produits médicaux, pharmaceutiques, et denrées de première nécessité ».

« Le gouvernement veillera particulièrement à lutter contre toute pénurie artificielle et hausse indue des prix. L’ensemble des dépenses liées à la mise en œuvre du programme de résilience économique et sociale seront couvertes par le fonds de riposte contre les effets du Covid-19 », a expliqué Macky Sall.

Ce fonds, qui sera doté de 1.000 milliards de francs CFA, sera financé par l’Etat et recevra des « donations volontaires », a-t-il rappelé.

Au Sénégal, 207 cas de coronavirus ont été recensés par le ministère de la Santé depuis le 2 mars. Soixante-six patients ont recouvré la santé, un décès a été constaté et une personne malade a été évacué à l’étranger par ses proches.

Selon le dernier bilan publié vendredi par le ministère de la Santé, 139 patients sont sous traitement.

L’économie sénégalaise ‘’subit de plein fouet l’impact du Covid-19’’, a fait remarquer Macky Sall, ajoutant que le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les transports, le commerce, la culture, le bâtiment et les travaux publics et d’autres secteurs d’activité ‘’sont durement affectés’’.

Dans la même catégorie