APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

Le Chef de l’Etat reçoit le Chef de la mission FMI pour le Niger


  2 Novembre      41        Economie (23942), Finance (3778),

   

Niamey, 2 Nov (ANP) – Le Président de la République Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou a accordé ce mercredi, une audience au Chef de la mission du Fonds Monétaire International (FMI) pour le Niger Christoph Klingen.
A sa sortie d’audience, le responsable FMI a annoncé avoir eu l’honneur et le privilège de discuter au plus haut niveau « avec le Chef de l’Etat sur les avancées du Niger dans la sphère économique ainsi que sur les stratégies économique à mettre en œuvre qui contribueront à améliorer les conditions de vie des populations  et à l’économie du pays ».
« Nous avons aussi parlé des politiques prioritaires pour l’année 2018 et je sors ravi des échanges fructueux avec le Président de la République  avec à l’esprit la convergence de vue entre le Gouvernement et le FMI » a-t-il indiqué.
La plupart des questions évoquées au cour s de cette rencontre tourne autour des finances publiques, qui doivent être assises sur des bases solides selon Christoph Klingen. « Nous apprécions les efforts énormes du ministère des Finances dans ce domaine pour atteindre les objectifs fixés » a-t-il ajouté.
Le Chef de mission du FMI a également déclaré qu’il faut « renforcer le secteur privé  qui est le moteur de la croissance économique, et enfin l’environnement des affaires  mais aussi sur la façon de diversifier l’économie du pays ».
Cette audience s’est déroulée en présence du ministre des Finances Hassoumi Massoudou.

SML/Mhm/ANP Novembre 2017

Dans la même catégorie