MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Le Chef de l’Etat satisfait de l’accroissement des réserves de change du trésor public


  2 Janvier      42        Economie (23980), Finance (3780),

   

Kinshasa, 02 janv. 2018 (ACP).– Le Chef de l’Etat, Président de la République, Joseph Kabila Kabange, se réjouit de l’accroissement substantiel des réserves de change du trésor public en même temps que de l’augmentation des recettes de l’Etat qui ont dépassé le seuil mensuel d’il y a deux ans.

Le chef de l’Etat qui évoquait la situation économique du pays en 2017,dans son message de nouvel an 2018, adressé dimanche soir à la Nation congolaise, a rappelé d’abord les fortes perturbations des taux de change résultant de l’effritement de nos réserves en devises et de nos recettes issues des produits d’exportation, lesquelles avaient affecté le pouvoir d’achat de la population et partant, le panier de la ménagère il y a six mois.

C’est ainsi qu’à l’issue de ses nombreuses visites d’itinérance à travers le pays, il s’est engagé à mettre la stabilité de l’économie du pays au centre des efforts à déployer par le gouvernement. Joseph Kabila Kabange a, dans ce cadre, pris la décision de mettre en place, un comité mixte stratégique au sein de l’Exécutif afin d’accélérer la mise en œuvre des mesures économiques urgentes et des réformes dans l’ordre de priorités dictées par les circonstances. « J’avais par ricochet instruit le gouvernement d’engager un dialogue social avec les différentes couches socioprofessionnelles du secteur public, en vue de corriger nos distorsions nées de la crise économique déplorée », souligne le message.

Le résultat satisfaisant obtenu de ces mesures a permis selon la source de procéder une fois de plus, à des améliorations des conditions des agents et fonctionnaires de l’Etat, et également d’assurer une mise à la retraite honorable à ceux d’entre eux arrivés fin carrière, ouvrant ainsi la voie à un nouveau programme de recrutement des jeunes professionnels au sein de l’administration publique dans les vingt-six provinces du pays.

Le Chef de l’Etat souligne que ces efforts vont se poursuivre au cours de l’année 2018 à la faveur de la réforme fiscale en cours et de nouvelles dispositions légales qui devront régir le secteur minier et le partenariat public-privé. On rappelle d’ailleurs que le nouveau code minier est en train d’être examiné actuellement par le Sénat, convoqué en session extraordinaire. Le ministre des Mines répondra vendredi aux préoccupations des sénateurs qui ont soulevés des problèmes pertinents en vue de voir le gouvernement améliorer la gestion du secteur minier congolais. ACP/Mat/Kgd

Dans la même catégorie