ACP Les défis sécuritaires dans l’Est du pays au menu des échanges au gouvernorat du Nord-Kivu ACP L’ONU soutient une approche holistique pour la sécurisation de la région des Grands lacs APS KAFFRINE : DU RIZ D’UNE VALEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS OFFERTS À 2.716 MÉNAGES APS KAOLACK : LA SDES AMBITIONNE DE CRÉER UNE UNITÉ INDUSTRIELLE GNA President inspects projects for economic growth GNA John Mahama resumes Bono Regional tour GNA GRNMA supports members in Upper East Region GNA Queens Senior High School gets ultra-Modern science laboratory GNA Registrar-General opens Bono Regional Office GNA Asante Juaben gets food bank

Le chef de Sikensi prône la cohésion sociale face aux rumeurs d’affrontements communautaires


  26 Août      6        Société (23161),

   

ABIDJAN, 26 août 2020(AIP) – Le chef de Sikensi, Sassou N’Guessan Antoine, a appelé les populations à prôner la paix et la cohésion sociale pour faire face aux rumeurs d’affrontements entre autochtones et allochtones véhiculées par des inconnus.

Au cours d’une rencontre tenue mardi 25 août 2020 avec les représentants des communautés ethniques et religieuses de Sikensi en présence du commandant de la brigade de gendarmerie, le chef Sassou, par ailleurs le délégué départemental de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, a dit prendre toutes les dispositions pour prévenir les crises et vivre ensemble face à la situation socio-politique quelque peu tendue.

Le chef coutumier a réaffirmé sa confiance aux aux communautés malinké installées sur le territoire de Sikensi depuis longtemps, tout en leur rappelant leur responsabilité, en tant que tuteurs des nouveaux venus, avec qui ils doivent s’accorder et saisir leurs « tuteurs » autochtones en cas de difficultés afin d’éviter d’éventuels conflits.

La plupart des intervenants à la place publique ont invité tous les acteurs à se garder de répandre de fausses rumeurs pour une coexistence pacifique et le « vivre ensemble » à Sikensi.

Une séance de prière pour la paix conduite par l’imam de la mosquée « Al Bayane » de Sikensi a mis fin à la rencontre.

(AIP)

Dans la même catégorie