AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

Le chef du village de Kouégo reçoit son arrêté de nomination


  18 Octobre      21        Société (30990),

   

Séguéla, 18 oct 2020 (AIP) – Le chef du village de Kouégo, Coulibaly Méhouleman, a reçu son arrêté de nomination au cours d’une cérémonie organisée samedi 17 octobre 2020 dans cette localité située à 15 kilomètres de Séguéla en présence du préfet Diarrassouba Karim qui conduisait une délégation comprenant, entre autres, des directeurs et chefs de service ainsi que des membres du directoire de la Chambre des rois et chefs traditionnels.

« A travers cet arrêté, l’Etat de Côte d’Ivoire vous consacre comme chef de village. (…) Vous devez être le chef de tous et non le chef de quelques personnes au détriment de d’autres. Vous devez, à tout moment, assurer la cohésion et la sécurité, pour le bonheur de tous », a conseillé Diarrassouba Karim.

Ce dernier a profité de l’occasion pour faire une adresse aux populations, principalement aux orpailleurs clandestins, afin qu’elles respectent l’autorité du chef, au risque de subir la rigueur de la loi.

Village de près de 600 habitants en 2000, Kouégo compte aujourd’hui plus de 7 000 âmes en raison de l’exploitation artisanale de l’or qui a entrainé un afflux massif d’orpailleurs, généralement originaires de pays de la sous-région.

Selon le président de la mutuelle de développement, Coulibaly Vada, le chef de village est choisi parmi les habitants pour ‘’ses compétences, sa sociabilité, son esprit de responsabilité et de rassemblement’’.

Dixième chef de Kouégo, Coulibaly Méhouleman a succédé à Coulibaly Memonga décédé en 2016.

Dans la même catégorie