MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) AIP Côte d’Ivoire/ Le ministre Issa Coulibaly rassure sur la crédibilité des résultats des concours administratifs AIP Côte d’Ivoire/ Mandodja M’bia Roger reconduit à la tête de la mairie d’Agnibilekrou AIP Côte d’Ivoire/ Un nouveau code des marchés publics provisoirement adopté AIP Côte d’Ivoire/ Des bandits sévissent sur l’axe Sassandra – Gaoulou AIP Côte d’Ivoire/ Une opération de reprofilage des voiries lancée dans la commune de Soubré MAP Olives : une récolte record de plus de 2 millions de tonnes pour l’actuelle campagne oléicole (professionnels) MAP 7ème édition de « Atlantic Dialogues » à Marrakech : L’instauration d’un nouveau contrat social est devenue un impératif avec les nouvelles évolutions technologiques (Panélistes)

Le climat pourrait faire venir des pluies diluviennes sur le Sahel


Rabat , 06/07/2017 (MAP), Les pluies diluviennes pourraient se multiplier « abruptement » au Sahel avec le dérèglement climatique et la modification du régime de la mousson africaine, selon une étude publiée mercredi.

Le réchauffement pourrait entraîner l’arrivée « soudaine » d’une saison des pluies très intense sur la région, une fois passée la barre des +2°C, voire même +1,5°C, indiquent ces recherches basées sur des simulations et publiées par la revue Earth System Dynamics.

« Bien que franchir ce point de bascule puisse être potentiellement bénéfique, le changement pourrait être si énorme que cela serait un défi d’adaptation majeur pour une région déjà instable », souligne dans un communiqué le Postdam Institute for climate impact research (PIK).

« L’ampleur du changement nécessite une attention urgente », prévient Anders Levermann, chercheur au PIK.

Le centre du Mali, le Niger, le Tchad pourraient recevoir autant d’eau que le nord du Cameroun ou le centre du Nigeria aujourd’hui, qui se caractérisent par un climat tropical.

Ce changement est lié au réchauffement des océans voisins, qui génère une évaporation, tandis que les vents de mousson venus de l’Atlantique se renforcent et se décalent vers le nord. La pluie, en tombant, relâche à son tour de la chaleur, transformant le processus en cercle vicieux.

 

Dans la même catégorie