APS DÉBUT DE LA TOURNÉE ÉCONOMIQUE DU PRÉSIDENT MACKY SALL DANS LE SUD APS LANCEMENT D’UN PORTAIL DÉDIÉ À LA FORMATION DES PRESTATAIRES DE SANTÉ AIP Le ministre Gilbert Koné Kafana visite la Cour de comptes AIP Des kits scolaires offerts aux élèves de Gangodouo AIP Le ministre français Jean-Yves Le Drian reçu par le président Ouattara AIP Des agents électoraux perçoivent leurs indemnités à Kani ACP Près de 37 millions USD d’investissement de FIDA dans le secteur agricole en RDC ACP Arrivée à Kinshasa du ministre délégué au ministère japonais des Affaires étrangères ACP Un message spécial de Yoweri Museveni remis au Président Joseph Kabila Kabange ATOP DONS DE MATERIEL SPORTIF A LA FEDERATION TOGOLAISE DE TENNIS

Le climat pourrait faire venir des pluies diluviennes sur le Sahel


Rabat , 06/07/2017 (MAP), Les pluies diluviennes pourraient se multiplier « abruptement » au Sahel avec le dérèglement climatique et la modification du régime de la mousson africaine, selon une étude publiée mercredi.

Le réchauffement pourrait entraîner l’arrivée « soudaine » d’une saison des pluies très intense sur la région, une fois passée la barre des +2°C, voire même +1,5°C, indiquent ces recherches basées sur des simulations et publiées par la revue Earth System Dynamics.

« Bien que franchir ce point de bascule puisse être potentiellement bénéfique, le changement pourrait être si énorme que cela serait un défi d’adaptation majeur pour une région déjà instable », souligne dans un communiqué le Postdam Institute for climate impact research (PIK).

« L’ampleur du changement nécessite une attention urgente », prévient Anders Levermann, chercheur au PIK.

Le centre du Mali, le Niger, le Tchad pourraient recevoir autant d’eau que le nord du Cameroun ou le centre du Nigeria aujourd’hui, qui se caractérisent par un climat tropical.

Ce changement est lié au réchauffement des océans voisins, qui génère une évaporation, tandis que les vents de mousson venus de l’Atlantique se renforcent et se décalent vers le nord. La pluie, en tombant, relâche à son tour de la chaleur, transformant le processus en cercle vicieux.

 

Dans la même catégorie