AIP Une Ong appelle la classe politique à privilégier l’apaisement AIP La gendarmerie conseille la vigilance aux populations de Danané AIP Les autorités préfectorales appellent les chefs de Ferkessédougou à exercer leurs prérogatives AIP Le maire d’Arrah initie une tournée de remerciement après la visite d’Etat AIP Un collège de proximité à ouvert dans un village de Tengrela AIP Le ministre Gaoussou Touré appelle à la cohésion sociale et à la paix à Grand-Bassam APS LE DISTRICT SANITAIRE ET L’ALCOOL, CHEVAL DE BATAILLE DES JEUNES À RANÉROU AIP Le prix BJKD 2020 remporté par une jeune fille Inforpress Chefe do Governo representa Cabo Verde na 75ª Assembleia-Geral da ONU Inforpress Brava: Sociedade Cabo-verdiana de Música está a trabalhar para “combater” a insularidade – Responsável

Le CNDH identifie les causes des conflits inter-communautaires à San Pedro


  17 Juillet      19        Droits de l'Homme (385), Société (22916),

   

Abidjan, 17 juil (AIP) – Une délégation du conseil national des droits de l’homme (CNDH) basée à Abidjan, a initié, mardi, à la salle des fêtes du centre Rotary de la ville de San Pedro une consultation auprès des populations, afin d’identifier les causes des conflits inter-communautaires au sein des populations du département.

Selon l’expert en droit de l’homme, Gueu Hubert, cette rencontre vise à diagnostiquer au sein des populations de San Pedro et Méagui toutes sortes de préoccupations quotidiennes, notamment les problèmes latents susceptibles de déchirer le voile de la cohésion sociale, mais également les sensibiliser sur les moyens juridiques de recours en cas de conflit.

De nombreuses préoccupations ont été soulevées par les populations dont le problème du foncier rural, du dédouanement des marchandises, du désarmement, des saisies en décembre 2017 de pagnes UNIWAX au marché du Bardot, de déguerpissement des habitants des quartiers ‘’Plaque Air Ivoire’’ et ‘’Corridor 3S’’.

De même, ont été évoqués le problème de la corruption, les difficultés d’obtention de documents administratifs pour les terres, la lutte contre l’impunité, les conflits entre les populations, les enfants en rupture sociale, et des problèmes entre autorités administratives et population.

Gueu Hubert a félicité la population pour la clarté et la profondeur de leurs explications. Il a fait la promesse d’aviser qui de droit et a invité les populations à porter à la connaissance de la représentation locale du CNDHCI toute situation pouvant être source de conflit.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une campagne dénommée « Consultation nationale sur les conflits inter-communautaires et sensibilisation au respect des droits de l’homme ». Elle bénéficie de l’appui financier du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD). L’activité vise 32 localités de la Côte d’Ivoire, a-t-on noté.

Les conflits inter-communautaires sont de plus en plus récurrents dans la région de San Pedro, où vivent de fortes communautés allochtones et étrangères. Le dernier en date s’est produit, dimanche, à Grand-Béréby, entre des jeunes autochtones et une communauté allochtone sur une question de gestion de plantation.

jmk/ask

Dans la même catégorie