AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: les USA appellent les Ivoiriens à éviter la violence et les discours de haine AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : La CEI locale procède à la mise en route des agents et du matériel électoraux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Début du scrutin à Tiassalé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le scrutin démarre dans le calme à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des agents électoraux refoulés dans des villages à Tiassalé AGP CAF/ligue des champions : La demi-finale (Zamalek-Raja) et la finale reportées. AGP Kindia-Société : Les occupants du centre commercial sommés de quitter dans un délai de 72 heures ! AGP Boké/Infrastructures : 12,8 milliards GNF pour compenser les riverains de la route de contournement AGP Présidentielle en Côte d’Ivoire : Soutien de la communauté ivoirienne en Guinée au président Wattara ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou

Le CNDH renforce les capacités des acteurs politiques de Soubré pour des élections apaisées


  13 Octobre      18        Politique (12375),

   

Soubré, 13 oct 2020 (AIP)- Le conseil national des droits de l’homme (CNDH) a organisé, mardi 13 octobre 2020, à son siège de Soubré, un atelier de renforcement des capacités des acteurs politiques locaux pour des élections apaisées.

La session de formation, en présence du sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, selon le président régional du CNDH, Yacouba Diomandé, devra permettre aux acteurs politiques locaux de se familiariser avec les outils destinés à interpeller sur d’éventuelles atteintes ou violations des droits de l’homme dans un contexte socio-politique marqué par des tensions entre les tenants du pouvoir et l’opposition.

Pour le CNDH, « cela nécessite la sensibilisation et la formation des parties prenantes avant, pendant et après les élections, à la prise en compte des libertés fondamentales et des droits de l’homme dans le processus électoral de sorte à faire d’eux des sensibilisateurs dans leurs différents partis politiques, et parvenir à des élections apaisées ».

Les participants ont été instruits sur l’information et l’éducation électorale, le contentieux électoral sans violence, les droits de l’homme et la corruption électorale.

Le sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, s’est réjoui de cette formation, qui, pour lui, va aider à « réduire les angoisses et autres appréhensions » liées à cette période électorale, estimant qu' »il s’agit de faire en sorte que les élections soient apaisées et sans violence ».

(AIP)

Dans la même catégorie