MAP L’ambassadeur d’Australie au Maroc appelle à explorer les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays APS UN ROMAN ÉPISTOLAIRE SUR LES ‘’DÉRIVES’’ DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE APS LE PGIIS POUR « UNE BONNE CONNAISSANCE DES RISQUES D’INONDATIONS » (COORDONNATEUR) APS KOLDA : FIN D’UNE SESSION DE FORMATION SUR LE MAINTIEN DES OUVRAGES DU PROMOVILLES APS COVID-19 : LE PAISD OFFRE DU MATÉRIEL DE PROTECTION AU CRGE DE TAMBACOUNDA APS TAMBACOUNDA : 436 CARTES D’ÉGALITÉ DES CHANCES DISTRIBUÉES APS AUCUN JOUEUR DE PLATINUM NE PARTICIPE AU CHAN 2020 (ATTACHÉ DE PRESSE) APS LA COVID-19 IMPOSE LE TÉLÉTRAVAIL ET LE WEBINAIRE AUX ENTREPRISES APS FOOTBALL : ALIOUNE BADARA BALDÉ SIGNE UN CONTRAT DE QUATRE ANS ET DEMI AVEC LE FEYENOORD GNA Adherence to COVID-19 protocols in schools impressive – GES

Le CNDH sensibilise la population sur la circulation du virus du SIDA en Côte d’Ivoire


  2 Décembre      8        Société (27458),

   

Abidjan, 02 déc 2020 (AIP) – Le Conseil national des Droits de l’homme (CNDH) a initié, mardi 1er décembre 2020, une rencontre de sensibilisation sur la circulation du virus du SIDA dans le monde et en Côte d’Ivoire, et sur la nécessité pour tous de prendre notre part dans cette lutte, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

« 38 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde avec 1,7 million de nouvelles infections en 2019 (…) Les chiffres d’ONUSIDA parlent d’eux-mêmes. En 2018, en Côte d’Ivoire, 460 000 personnes vivaient avec le VIH. La prévalence du VIH, autrement dit le pourcentage de personnes vivant avec le VIH, était de 2,6 % chez les adultes (entre 15 et 49 ans). 17 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées. 16 000 personnes étaient mortes de maladies liées au sida. », a révélé la présidente du CNDH, Namizata Sangaré, au cours d’une conférence animée à la mairie centrale de Yopougon.

A cette occasion, elle a remis officiellement un livre sur la loi du 11 juillet 2014 portant régime de prévention, de protection et répression en matière de lutte contre le VIH et le SIDA, au sixième adjoint au maire de Yopougon, Alexis Gouanou, en présence de la représentante de la directrice pays de l’ONUSIDA, Adama Diop. Ce document a été également distribué gratuitement aux femmes et aux hommes présents à cette cérémonie.

« Je demande aux organisations non gouvernementales d’unir leurs forces et d’agir de façon coordonnée pour promouvoir cette loi auprès des personnes vivant avec le VIH, accroitre la prévention auprès des populations et enfin contribuer à atteindre les objectifs des trois 90-90-90 : tester, traiter et réduire la charge virale pour qu’elle soit indétectable et éviter ainsi la transmission du virus », a déclaré la présidente du CNDH, Namizata Sangaré.

Cette journée mondiale de lutte contre le SIDA a été marquée à Yopougon par des manifestations de soutien aux personnes vivant avec et touchées par le virus. A cet effet, des responsables et représentants de 250 organisations non gouvernementales de lutte contre le VIH/SIDA ont participé aux environs de 8H à une procession partie de la pharmacie Bel-Air à la mairie de Yopougon.

Dans la même catégorie