AIP Le préfet de Bondoukou prône des élections législatives apaisées AIP Instauration des ‘’Palmes Benson d’Or’’ pour la culture et l’audiovisuel AIP Une journée carrière organisée au collège catholique Notre Dame d’Evron de Lakota AIP Des acteurs communautaires sensibilisés sur la désinformation liée au processus politique AIP Le NDI déplore la désinformation en ligne avec incidence hors ligne pendant la période électorale ACAP Le Gouvernement encourage la population de Bangui à vaquer librement à leurs occupations ANP Le Ministre de l’Enseignement Supérieur en visite de prise de contact dans la région de Tillabéri APS PLUS DE 5.000 ENFANTS RETIRÉS DE LA RUE ENTRE MARS ET NOVEMBRE 2020 (OFFICIEL) APS UNE PROROGATION DU COUVRE-FEU POUR FREINER LA PROGRESSION DU COVID-10 APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB

Le comité de veille pour la paix de Madinani s’engage pour la cohésion sociale dans le département


  9 Décembre      12        Société (27406),

   

Madinani, 09 déc 2020 (AIP) – Le président du comité de veille pour la paix et de suivi de la cohésion sociale du département de Madinani, Koné Lassana, affirme être « fermement » engagé pour la cohésion sociale et la paix entre les communautés à travers le règlement des conflits.

Lors d’un entretien, mardi 08 décembre 2020, au domicile du chef de village, le président comité a précisé que sa mission en tant que président départemental du comité de veille est une « nécessité » pour apaiser les cœurs et régler les conflits.

« C’est une médiation plus dynamique que nous allons conduire avec les 15 membres actifs du bureau. Elle doit être proactive en vue de prévenir les conflits, les étouffer dès le départ au lieu de les laisser prendre de l’ampleur », a déclaré Koné Lassana.

« J’ai eu déjà à régler des conflits avant mon installation qui sont d’ordre agricole c’est-à-dire entre éleveurs et paysans. Mais aussi d’ordre foncier qui sont beaucoup récurrents dans notre localité », a ajouté le président.

Le comité de veille, selon le président, vise à œuvrer à la prévention et à la gestion des crises dans la localité, sans préjudice des compétences reconnues par les lois et règlements aux autres institutions et structures de l’Etat.

Dans la mission, il évaluera la situation de la cohésion sociale, de sensibiliser les communautés en vue du dialogue social et surtout d’informer le médiateur régional, compétent des situations susceptibles de troubler la paix et la cohésion social dans son département.

(AIP)

Dans la même catégorie