ANP Le président de l’Association Islamique du Niger tire sa révérence APS NGUÉNIÈNE-PEULH RÉAFFIRME SON ADHÉSION AU PRODIMEL AIP COVID-19: Deux personnes retranchées à l’intérieur du pays acheminées sur Abidjan APS CHASSÉ-CROISÉ SADIO MANÉ-RAHEEM STERLING ENTRE LIVERPOOL ET REAL AIP #FactCheckingDay 2020 : un site spécial pour répertorier les intox sur le Covid-19 AIP COVID-19 : Le Ministre Sidi Touré lance un appel à la responsabilité face à la pandémie APS COVID-19 : LE MÉDECIN-CHEF DE DIOURBEL ALERTE SUR LES RISQUES DE GRANDE MOBILITÉ APS COVID-19 : UN CRÉDIT DE 12 MILLIARDS FCFA DE LA BM POUR SOUTENIR LE SÉNÉGAL AGP Covid-19: Trois nouveaux cas, et un patient zéro guéri au Gabon AIP COVID-19 : La BAD octroie 2 millions de dollars d’aide d’urgence, en soutien aux mesures de l’OMS pour contrôler la pandémie en Afrique

Le comité départemental de Divo contre les épidémies réactivé pour contrer le coronavirus


  19 Mars      129        Santé (3567),

   

Divo, 19 mars (AIP) – Le préfet de région du Lôh-Djiboua et préfet du département de Divo, Kouakou Assoman, a réactivé, mercredi, sur instruction du gouvernement, le comité départemental de lutte contre les épidémies et catastrophe sanitaires, en vue de mieux organiser les circuits d’informations et de sensibilisation des populations sur le coronavirus, ainsi qu’une bonne prise en charge d’éventuels cas.

« Nous constituons ici le point focal. Nous allons procéder à un contrôle de la fermeture, à partir de minuit, des boîtes de nuit, nous allons veiller particulièrement à l’application des dispositions prises (par le Conseil national de sécurité) », a déclaré M. Assoman.

Une présentation du coronavirus et de l’évolution de la pandémie en Côte d’Ivoire et dans le monde a été faite par le directeur départemental de la santé de Divo où, aucun cas n’est déclaré sauf, a-t-on indiqué, la mise en quarantaine pour 14 jours de deux chinois, arrivés de Chine depuis le 10 mars. Ceux-ci ne manifestent jusqu’à présent aucun signe de contamination.

De nombreuses questions ont été posées par les membres du comité et d’autres citoyens, venus s’informer. Il était notamment question de savoir comment éviter les rapprochements dans les cars et les taxis, dans les marchés. Un appel au civisme a été lancé afin chacun fasse preuve d’imagination pour limiter au maximum les possibilités de contamination.

Il est prévu des réunions hebdomadaires du comité pour faire le point de l’évolution de la situation dans le département.

Le comité départemental de lutte contre les épidémies et catastrophe sanitaires a été créé en 2005, avec l’arrêté 435 du ministère de la santé publique, modifié par celui du 31 décembre 2017.

Il est présidé par le préfet, avec pour vice-président le directeur régional de la santé. En font partie, les sous-préfets, d’autres responsables locaux de la santé, les forces de défense et de sécurité, les responsables locaux d’autres ministères, dont celui de l’éducation nationale, les chefs traditionnels et chefs de communauté, les guides religieux, les responsables des transports et ceux de la presse.

Dans la même catégorie