MAP Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU) MAP Zimbabwe : le nombre d’infections au coronavirus a doublé en deux semaines (ONU) MAP Covid-19: feu vert pour les festivals et les évènements culturels au Québec MAP Algérie : Effondrement de trois maisons et fissures dans une trentaine d’autres suite à un séisme à Mila APS DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE : MACKY SALL REÇOIT LES CONDOLÉANCES DE MUHAMMADU BUHARI VIA DES ÉMISSAIRES APS LA BAISSE DE LA CRIMINALITÉ S’EST POURSUIVIE EN JUILLET, SELON LA POLICE APS UN DE SES VOLONTAIRES ACCUSÉ D’ATTOUCHEMENTS SEXUELS, LA CROIX-ROUGE INVOQUE SES EFFORTS ET SON ACTION GNA Management of Bright SHS condemns act of violence GNA WASSCE: GES dismisses 14 students; interdicts three teachers for indiscipline GNA Parliament approves GH¢11.9 billion for government to meet public expenditure

Le Comité International de la Croix Rouge réduit ses activités à Kaga-Bandoro


  14 Février      23        Santé (6796),

   

Bangui 13 fév. (ACAP) – Le chef adjoint de délégation du Comité International de la Croix Rouge, Bruce Lorenz Biber a annoncé jeudi, 13 février 2020 à Bangui, la réduction des activités humanitaires et les mouvements des équipes du Comité International de la Croix Rouge (CICR), à Kaga-Bandoro ville située au centre-nord du pays à près de 400 km de Bangui, dans un communiqué de presse.

Le mobile de cette réduction est lié à l’attaque du 6 février dernier des individus armés non identifiés qui se sont introduits dans les résidences des employés du CICR, agressé physiquement des gardes et dérobé des biens matériels.

Selon le chef adjoint du Comité International de la Croix Rouge Bruce Lorenz Biber, l’acte posé par ces agresseurs est inacceptable et il n’est plus possible de continuer à travailler dans cette condition. Pour cela, le Comité International de la Croix Rouge juge mieux de réduire leurs activités humanitaires et le mouvement de leur équipe jusqu’à ce que les conditions de sécurité soient réunies.

Bruce Lorenz Biber a relevé qu’en Centrafrique, les populations sont les premières victimes des conflits et de violences, l’insécurité et la criminalité en résultent, c’est aussi l’un des contextes les plus dangereux pour les humanitaires.

Il a souligné que le Comité International de la Croix Rouge continuera néanmoins à assurer les services minima liés aux urgences vitales à l’hôpital de Kaga-Bandoro, et surtout l’approvisionnement en eau dans les sites des déplacés.

Il faut noter que le CICR a interpellé tous les acteurs à déployer davantage d’efforts pour restaurer l’ordre et la sécurité afin que les populations puissent accéder à l’aide dont elles ont besoin.

Dans la même catégorie