GNA GJA condemns threat against Parliamentary Press Corps GNA Parliament and media must cooperate in the national interest – Ayeboafoh GNA GNA partners Nestle Ghana on social campaign on iron deficiency GNA Countries must be ready to deal with possible first case – WHO GNA Practice good lifestyles and eating habits-Prof Akosa GNA Ghanaian students in China have receives funds GNA Lancaster University Ghana appoints Prof McIver as new Provost GNA Award scholarships to poor but brilliant students – GRASAG GNA Parliament approves proposed $993m multi-purpose Pwalugu Dam project GNA Internal Auditors need autonomy to end corruption- Domelevo

Le Comité International de la Croix Rouge réduit ses activités à Kaga-Bandoro


  14 Février      7        Santé (2492),

   

Bangui 13 fév. (ACAP) – Le chef adjoint de délégation du Comité International de la Croix Rouge, Bruce Lorenz Biber a annoncé jeudi, 13 février 2020 à Bangui, la réduction des activités humanitaires et les mouvements des équipes du Comité International de la Croix Rouge (CICR), à Kaga-Bandoro ville située au centre-nord du pays à près de 400 km de Bangui, dans un communiqué de presse.

Le mobile de cette réduction est lié à l’attaque du 6 février dernier des individus armés non identifiés qui se sont introduits dans les résidences des employés du CICR, agressé physiquement des gardes et dérobé des biens matériels.

Selon le chef adjoint du Comité International de la Croix Rouge Bruce Lorenz Biber, l’acte posé par ces agresseurs est inacceptable et il n’est plus possible de continuer à travailler dans cette condition. Pour cela, le Comité International de la Croix Rouge juge mieux de réduire leurs activités humanitaires et le mouvement de leur équipe jusqu’à ce que les conditions de sécurité soient réunies.

Bruce Lorenz Biber a relevé qu’en Centrafrique, les populations sont les premières victimes des conflits et de violences, l’insécurité et la criminalité en résultent, c’est aussi l’un des contextes les plus dangereux pour les humanitaires.

Il a souligné que le Comité International de la Croix Rouge continuera néanmoins à assurer les services minima liés aux urgences vitales à l’hôpital de Kaga-Bandoro, et surtout l’approvisionnement en eau dans les sites des déplacés.

Il faut noter que le CICR a interpellé tous les acteurs à déployer davantage d’efforts pour restaurer l’ordre et la sécurité afin que les populations puissent accéder à l’aide dont elles ont besoin.

Dans la même catégorie