AGP Boké : Le premier ministre Dr Bernard Goumou Chez le doyen de la ville AGP Rabat : Le complexe sportif Mohammed VI, véritable centre d’expertise et de Savoir-faire AGP Kankan : Les religieux ne partagent pas l’avis du ministre Charles Wright au sujet de Ismaël Nanfo AGP Kankan : Le ministre Alphonse Charles Wright dresse le bilan de sa tournée à l’intérieur du pays AGP Guinée : Chaque ministre doit faire parvenir dans un délai d’une semaine, la liste de l’ensemble des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023 (Colonel Matadi Doumbouya) ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale ATOP Tchaoudjo/ Assistance aux populations : le ministère de l’action sociale en revue annuelle à Sokodé Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral ATOP Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara

Le Congolais Kimbadi Lombe proclamé docteur en sciences en Allemagne après soutenance d’une thèse sur les« mbandakamines »


  14 Novembre      181        Science (487),

   

Kinshasa, 14 novembre 2019 (ACP).Le chef de travaux et chimiste congolais de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Blaise Kimbadi Lombe a été proclamé mardi docteur en sciences par la faculté de chimie et pharmacie de l’Université de Würzburg en Allemagne, après la soutenance d’une thèse sur les« mbandakamines » comme composés chimiques soignant la malaria et la trypanosomie, selon un rapport de cette université reçue jeudi à l’ACP.

Le chercheur congolais dont la thèse est intitulée: « Nouveaux types de dimers d’alcaloïdes naphthylisoquinolines provenant des lianes congolaises du genre Ancistrocladus: Isolement, élucidation structurelle, et activités anti-protozoaires et anti-tumorales », a obtenu la mention allemande «ausgezeichnet» (excellent), la meilleure côte qui le place désormais, selon la même source, sur la liste des meilleurs diplômés en Allemagne.

Le chef de travaux Kimbadi Lombe a présenté une thèse dont l’objet de recherche se situe au carrefour entre trois domaines scientifiques à savoir : la chimie, la pharmacie, et la biologie. Elle traite d’une part de l’isolement et de l’établissement des formules chimiques des composés naturels de trois plantes congolaises appartenant à la famille « ancistrocladaceae », et d’autre part de l’évaluation des propriétés anti-infectieuses et anticancéreuses de ces composés isolés.

Les trois plantes ont été collectées dans une forêt proche de la ville de Mbandaka, du village Bonsole Rive et du village Yafunga, près de Yangambi, tous situés dans l’ex province de l’Equateur.

Cette thèse a l’avantage de présenter entre autres résultats la découverte d’une nouvelle classe des composés chimiques nommée « les mbandakamines », isolés de la plante collectée tout proche de la ville de Mbandaka, favorables pour combattre les microbes causant la malaria et la maladie du sommeil.

Des tests biologiques ont montré, d’après le récipiendaire, que certaines « mbandakamines » sont très prometteuses, notamment contre le « Plasmodium falciparum » et « Trypanosomabruceirhodesiensis ».

D’autres composés se sont révélant particulièrement très actifs contre les cellules cancéreuses ont été aussi découverts dans les plantes collectées près de Bonsole Rive et de Yafunga. Certains de ces composés présentent des profils particulièrement encourageants pour l’élaboration des médicaments contre le cancer du pancréas.

Les données chimiques et génétiques obtenues de cette recherche indiquent que les trois plantes investiguées sont potentiellement des nouvelles espèces ou sous-espèces, a soutenu le scientifique congolais, estimant que ces découvertes contribuent ainsi à la connaissance de la flore du bassin du Congo et montrent que la flore congolaise nécessite une profonde exploration. Elle mérite une plus grande attention notamment de la part des phytogénéticiens et des botanistes, a-t-il conclu.

Dans la même catégorie