MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

 Le Conseil des ministres apprécie la proposition du budget général de l’État 2023


  9 Décembre      32        Economie (20481), Finance (1473),

 

Luanda – Le Conseil des ministres a évalué, ce jeudi, la proposition de budget général de l’État (OGE, sigle ne portugais) pour 2023, avec des recettes estimées à 20 104 207 404 872 kwanzas.

La proposition prévoit un prix de référence de 75 dollars par baril de pétrole et une production pétrolière moyenne de 1,18 million de barils, selon le communiqué final de la session du Conseil des ministres dirigée par le Président de la République, João Lourenço.

Le communiqué ajoute que le document prévoit un taux d’inflation de 11,1% et une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 3,3%, par rapport à la croissance de 2,7% prévue pour 2022.

La proposition de l’OGE 2023, qui sera soumise à l’Assemblée nationale, est un instrument programmatique qui fixe le montant à percevoir durant l’année économique.

Cet instrument établit des critères de gestion, en vue de répondre aux besoins collectifs et d’assurer la durabilité des finances publiques du pays.

Dans la même catégorie