GNA Sekondi Takoradi Catholic Diocese gets three new priests GNA Businesses asked to develop communication strategies to cross cultural barriers AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Kafana Koné invite les populations de Yopougon à voter pour le candidat Ouattara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Une campagne pour un scrutin apaisé lancée par les femmes à Divo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une brigade de gendarmerie à la sous-préfecture de Liliyo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Les affiches des candidats désormais visibles à Gagnoa AGP Gabon/Franceville: Marcel Libama interpellé, entendu puis relâché AGP Gabon: Aucune église ouverte à Franceville ce 25 octobre AGP Gabon: Paulette Mengué M’Owono au contact des populations du sud Ngounié AGP Gabon : L’église catholique St-Charles Lwanga d’Oyem en ébullition

LE CONSOMMER LOCAL NE DOIT PAS ÊTRE UN SIMPLE EFFET DE MODE, SELON LE DIRECTEUR DES PME


  16 Octobre      16        Société (24157),

   

Diourbel, 16 oct (APS) – La problématique du consommer local doit se transformer en « véritable culture de souveraineté économique’’ pour qu’elle ne soit pas un simple ’’effet de mode’’, plaide le directeur des Petites et moyennes entreprises (PME), Seydina Aboubacar Sadikh Ndiaye.

M. Ndiaye a souligné « l’urgence de faire du consommer sénégalais non pas un effet de mode ou de conjoncture, mais l’affirmation d’une véritable culture de souveraineté économique ».

Il s’exprimait jeudi à Diourbel, à l’occasion d’une rencontre de concertation avec les acteurs locaux de la région de Diourbel, avec l’ambition de vulgariser auprès du consommateur sénégalais des tendances souvent méconnues.

La délégation conduite par le directeur des PME a sensibilisé les participants à la rencontre sur la nécessité d’une plus grande vulgarisation du consommer local, pour que le pays soit amené à compter sur ses propres forces.

Le lancement prochain du « mois du consommer local », sous la présidence du chef de l’Etat Macky Sall, devrait « faire connaitre beaucoup de choses qui sont ignorées par le consommateur sénégalais ».

Baboucar Moundor Ngom, l’adjoint du gouverneur de Diourbel en charge des affaires administratives, a insisté pour une mise en cohérence du consommer local avec la production locale.

« L’Etat doit insister sur la formation permanente pour mettre sur le marché des produits locaux », a-t-il dit, ajoutant dans cette optique, « il s’agit de produire ce que nous consommons et de consommer ce que nous produisons en dehors de toute contrainte ».

Dans la même catégorie