MAP Un média nigérian met en avant la source de l’influence croissante du football au Maroc AIP Les producteurs de noix de cajou sensibilisés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ANP Diffa : Les opérateurs économiques de la région, obligés de faire leurs transactions en CFA pour éviter l’éventualité de la Naira AIP Le Conseil café-cacao envisage faire la promotion de la production locale du chocolat MAP Côte d’Ivoire: Une centrale photovoltaïque pour alimenter environ 30.000 foyers en électricité bientôt mise en service MAP Mondial des clubs champions de la Fifa : « une cérémonie d’ouverture grandiose » (Journal sénégalais) AIP Le Conseil café-cacao invite les producteurs réticents à se faire recenser AIP La fin des travaux du parc des expositions d’Abidjan annoncée pour fin mai 2023 AIP Le grand stade d’Agadir pour la promotion de l’amour du sport au Maroc (Papier d’angle) AIP Un plan d’actions validé pour la gestion des conflits homme-faune sauvage au niveau du parc national de Taï

Le consortium 3C Technologie et Yao Corp, délégataire du réseau d’interconnexion en fibre optique


  31 Mai      897        Technologie (778), Télécom (73),

   

BRAZZAVILLE, 31 Mai (ACI) – Le consortium 3C Technologie et Yao Corp, choisi comme délégataire du réseau d’interconnexion en fibre optique Congo-Cameroun, va commercialiser, gérer, exploiter et faire la maintenance dudit réseau pour une période d’essai d’une année, a-t-on appris.

Ce réseau de télécommunications en fibre optique du projet Central african backbone (Cab) a été réceptionné à Ouesso, dans le département de la Sangha, par le ministère en charge des Télécommunications. Les travaux de construction de cette infrastructure ont été réalisés par les sociétés China communications services international (Ccsi) et Huawei.

Cette infrastructure va être testée par ledit consortium, en respectant la période de test. Après cette période d’essai, si les résultats sont favorables, les deux pays concernés par ce réseau, le Congo et le Cameroun, vont procéder à l’interconnexion.

Le président directeur général des sociétés ‘’Group Arevcom’’, ‘’3C Technologie’’ et ‘’Reth services’’, M. Christophe Gandzien, a indiqué que la réalisation de ce projet du Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, est un motif de satisfaction pour le pays, car ce dernier a toujours voulu propulser le secteur des télécommunications.

Confiant en l’avenir, M. Gandzien a dit que son consortium va commercialiser le tronçon Congo-Cameroun dans un laps de temps. Il s’agira également de la commercialisation du réseau sous-fluvial en fibre optique Congo-Rca en cours de travaux qui prendront fin au mois d’octobre prochain.

S’agissant de la vente à l’internationale, il a fait savoir qu’à travers ce réseau, les opérateurs de la République démocratique du Congo (Rdc), à savoir Vodacom et Orange vont chercher à passer par Brazzaville via la fibre de Silicone Connect ou de Congo Telecom. Arrivés à Ouesso, ces opérateurs vont entrer sur la fibre du consortium du group Yao Corp et ‘’3C Technologie’’.

Selon lui, la commercialisation de ce réseau va faciliter le remboursement de la Banque africaine de développement (Bad) via le consortium. Ainsi, il a appelé les entreprises étrangères et locales, notamment Mtn et Airtel, de même que les institutions financières, à recourir à cette fibre.

L’appel de M. Gandzien va aussi à l’endroit des opérateurs de la Rdc, à savoir Vodacom et Orange. A propos de l’opérateur du Gabon, Moov, il a dit que celui-ci veut aller au Cameroun en passant par le Congo. «L’interconnexion du réseau à fibre optique va faire bénéficier à la population l’internet à moindre coût», a-t-il souligné.

La société Silicone Connect, filiale du group Yao Corp, est un opérateur largement national, devient, par l’acquisition du réseau nord, un véritable réseau international avec quatre sorties différentes, a fait savoir le directeur général de cette société, M. Gaëtan Soltesz.

Grâce à ce réseau, la ville de Ouesso devient une plaque tournante pour le trafic internet dans toute la région nord du Congo, mais également pour la partie du sud du Cameroun et pour la Centrafrique qui est un pays enclavé, pour lequel cette desserte, par le fleuve, représente l’artère principal pour s’approvisionner en internet, a-t-il ajouté.

Parlant de son entreprise, il a dit que son consortium est un opérateur d’infrastructures et également fournisseur d’accès internet, avec ces deux autorisations différentes. Cette société, a-t-il poursuivi, a le pouvoir de faire la revente de capacités de gros dans la région et va lui permettre de vendre aux opérateurs de Télécom, aux opérateurs de téléphonie mobile et à ceux qui ont envie d’offrir l’internet aux particuliers.

Le directeur général de Silicone Connect a précisé que sa société est capable d’emmener les grandes capacités en tant que grossiste de la fibre optique, pour que les opérateurs locaux et régionaux puissent développer les services internet à moindre coût pour leurs clients, avec des vitesses intéressantes.

En outre, M. Soltesz a souligné que «pour Silicone Connect, nous avons le marché des grandes entreprises, des institutions que nous desservons à travers notre activité de fournisseur d’accès internet. Aujourd’hui, nous connectons directement à notre réseau les plus grandes structures du pays», a-t-il dit.

La société Silicone Connect est un opérateur Télécom émergent implanté au Congo depuis près de deux ans. Elle permet aux opérateurs, aux fournisseurs d’accès à internet et aux entreprises d’accéder aux grandes capacités sur le backbone de fibre optique, de manière à rendre les services de connectivité plus robustes et plus rapides, pour le bénéfice du plus grand nombre de citoyens.

Elle a pour mission de révolutionner les services de la fibre optique au Congo, de répondre aux attentes des entreprises en les accompagnant dans le changement, de développer et de vendre les services de télécommunications liés à la fibre optique et de faire du Congo une plaque tournante du transit internet dans la sous-région, au bénéfice des opérateurs des pays voisins connectés sa fibre optique. (ACI)

Dans la même catégorie