MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary GNA MoFA reviews extension service curriculum to promote agribusiness GNA Let’s adhere to COVID-19 prescribed protocols to prevent new infections ANG Pecuária/Director Geral de veterinária considera de positiva a campanha de vacinação contra raiva ATOP UN ATELIER DE REFLEXION SUR LE SYSTEME CARCERAL AU TOGO TENU A KARA ATOP PRESENTATION DES INDICATEURS ISSUS DE L’ENQUETE EHCVM AU TOGO : LE PAYS ENREGISTRE UNE BAISSE CONSTANTE DE LA PAUVRETE DEPUIS 2006 SELON L’INSEED-TOGO ATOP LE PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMNISTRATION DU FAG ET UNE DELEGATION DE L’ASSOCIATION DES LAUREATS 228 RECUS A LA PRIMATURE ANG Europa/Coronavírus ficou mais perigoso com mutação e causa temor

LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC


  21 Septembre      12        Société (24315),

   

Dakar, 21 sept (APS) – La pandémie du coronavirus a imposé sa loi aux Associations sportives et culturelles (ASC), lesquelles, en l’absence d’activités classiques du mouvement navétane durant les vacances se sont inscrites dans la dynamique communautaire en faisant dans la sensibilisation sur la Covid-19.

’’A l’image de toutes les Associations sportives et culturelle du Sénégal, nos activités ont été au ralenti durant cette période de Covid-19. Il n’y a pas eu de matchs navétane’’, concède le président de l’ASC Hamo 456, dans la banlieue de Dakar.

’’La crise sanitaire nous à amener à nous réadapter face au contexte de Covid-19’’, informe Mamadou Ndiaye Diome.

En l’absence d’activités sportives, les ASC n’ont pas chômé. Les efforts et les énergies ont été investis dans des activités de sensibilisation et de distribution d’outils de protections (masques, gel hydro-alcoolique), renseigne Diome.

’’Les ASC ont également participé à la dynamique communale, après une implication des autorités municipales’’, ce qui a permis selon lui, la confection et la distribution de supports de communication de même que des graffitis sur les points stratégiques dans les cités de Hamo 456.

Outre les réunions de bureau et les assemblées générales, Mamadou Ndiaye Diome, signale néanmoins qu’ils continuent de tenir les réunions d’instance ou comités directeurs pour évacuer les affaires courantes, en perspective des prochaines échéances.

Le président de la Zone 1 de Guédiawaye Pape Fine Mbodji abonde également dans le même sens.

Selon lui, 11 ASC sur les 15 que compte l’entité qu’il dirige ont soutenu cette dynamique citoyenne en acceptant d’adapter leurs activités à la sensibilisation.

’’Des partenariats ont été signés avec différents ministères’’, selon le responsable, citant notamment les départements en charge de la Santé, de l’Urbanisme et de l’Environnement.

Dans la même catégorie