APS UNE ASSOCIATION VEUT PUBLIER UNE BANDE DESSINÉE SUR LES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX APS HAJJ : LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE AU PÈLERINAGE RENCONTRE LES VOYAGISTES ET DES PÈLERINS DE THIÈS MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms

LE CPDD EVALUE LES IMPACTS DES OPTIONS STRATEGIQUES REDD+ A KANTE


  31 Décembre      16        Développement durable (3819),

   

 

Kantè, le 31 déc. (ATOP) – Une deuxième rencontre d’échanges et de concertation sur le processus REDD+ a été organisée par le Comité Préfectoral de Développement Durable (CPDD) de la Kéran, le samedi 29 décembre à Kantè.

Cette rencontre qui intervient après celle du mois d’octobre dernier a été une occasion pour les participants de faire l’inventaire de toutes les zones forestières et d’analyser les impacts des options stratégiques dans la version 1 de la politique nationale pour l’atteinte des objectifs de la REDD+ dans la préfecture de la Kéran.

Pour le préfet la Kéran et président du CPDD, Douti N’sarma Mabiba, la protection du patrimoine environnemental est un impérieux devoir pour toutes les filles et tous les fils de la localité. Il a invité tous les autres membres du CPDD-Kéran à multiplier les sensibilisations des populations afin de restaurer et de préserver toutes les forêts sacrées et communautaires de la préfecture.

Pour le directeur préfectoral de l’Environnement et des Ressources forestières de la Kéran, le Lieutenant Tchagafo Essowazina, c’est une urgence de s’impliquer davantage pour faire cesser partout où besoin sera, toute activité susceptible d’affecter l’environnement, les ressources naturelles et l’équité sociale.

A l’issue des travaux, diverses recommandations entre autres l’intensification de la communication et de la sensibilisation autour de la protection de l’environnement ont été formulées et seront adressées aux autorités gouvernementales ainsi qu’aux communautés concernées.

La clôture des travaux a été présidée tout comme à l’ouverture par le préfet Douti N’Sarma Mabiba.

Dans la même catégorie