APS SÉCURISATION DES MARCHÉS : UN PROGRAMME D’URGENCE DE 300 MILLIONS AIP Côte d’Ivoire/ Pose de la première pierre d’une nouvelle maternité à Bonon APS UN SPÉCIALISTE RELÈVE UN « MANQUE CRIARD DE CHIRURGIENS-DENTISTES’’ APS L’ISLAMOPHOBIE PRÉOCCUPE LES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS ISLAMIQUES DU SÉNÉGAL ET L’OCI APS LA CAMIS CONDAMNE LES ATTAQUES MEURTRIÈRES DE DEUX MOSQUÉES EN NOUVELLE-ZÉLANDE APS LE STADE LAT-DIOR OBTIENT  »L’HOMOLOGATION PROVISOIRE » DE LA CAF (OFFICIEL) AIP Côte d’Ivoire/ Un SOS pour l’achèvement de la construction d’une mosquée à Ouangolo APS MAGAL DE PROKHANE : LE COMITÉ D’ORGANISATION SATISFAIT DES DISPOSITIONS PRISES PAR LES SERVICES TECHNIQUES AIB La politique, sujet dominant dans les quotidiens burkinabè STP-Press Primeiro-Ministro preside centenário da OIT em São Tomé e Príncipe

LE CPDD EVALUE LES IMPACTS DES OPTIONS STRATEGIQUES REDD+ A KANTE


  31 Décembre      13        Développement durable (3794),

   

 

Kantè, le 31 déc. (ATOP) – Une deuxième rencontre d’échanges et de concertation sur le processus REDD+ a été organisée par le Comité Préfectoral de Développement Durable (CPDD) de la Kéran, le samedi 29 décembre à Kantè.

Cette rencontre qui intervient après celle du mois d’octobre dernier a été une occasion pour les participants de faire l’inventaire de toutes les zones forestières et d’analyser les impacts des options stratégiques dans la version 1 de la politique nationale pour l’atteinte des objectifs de la REDD+ dans la préfecture de la Kéran.

Pour le préfet la Kéran et président du CPDD, Douti N’sarma Mabiba, la protection du patrimoine environnemental est un impérieux devoir pour toutes les filles et tous les fils de la localité. Il a invité tous les autres membres du CPDD-Kéran à multiplier les sensibilisations des populations afin de restaurer et de préserver toutes les forêts sacrées et communautaires de la préfecture.

Pour le directeur préfectoral de l’Environnement et des Ressources forestières de la Kéran, le Lieutenant Tchagafo Essowazina, c’est une urgence de s’impliquer davantage pour faire cesser partout où besoin sera, toute activité susceptible d’affecter l’environnement, les ressources naturelles et l’équité sociale.

A l’issue des travaux, diverses recommandations entre autres l’intensification de la communication et de la sensibilisation autour de la protection de l’environnement ont été formulées et seront adressées aux autorités gouvernementales ainsi qu’aux communautés concernées.

La clôture des travaux a été présidée tout comme à l’ouverture par le préfet Douti N’Sarma Mabiba.

Dans la même catégorie